Le renfort des forces Sentinelle acté ce matin par le Président Emmanuel Macron pour l’acte 19 – Gilets jaunes.

Le 20 mars 2019 – Le Conscrit

© Pierre Duriot

Le gouvernement a annoncé ce mercredi que la mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière « renforcée » samedi dans le cadre des manifestations des Gilets jaunes. Cela, afin de protéger des bâtiments officiels et autres « points fixes », a expliqué le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Cette initiative annoncée par le président Emmanuel Macron en Conseil des ministres permettra aux forces de l’ordre de se « concentrer sur les mouvements, sur le maintien et le rétablissement de l’ordre », a justifié Benjamin Griveaux.

Lire la suite ici

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 thoughts to “Le renfort des forces Sentinelle acté ce matin par le Président Emmanuel Macron pour l’acte 19 – Gilets jaunes.”

  1. Sans doute M GUIRAUD n’a pas fait son service dans l’Artillerie. En effet, le 155mm de longue portée, donc à tir courbe n’est pas l’arme qui convient aux tirs d’enfilade du genre 13 vendémiaire an IV… Il faut donc des pièces de plus petit calibre pour tirs directs avec obus fusant anti-personnel afin de préserver les propriétés parisiennes des amis de M Macron.
    Les mitrailleuses, aussi très efficaces sont malheureusement politiquement incorrectes : elles ont un certain goût 14-18. Quant à utiliser l’espace aérien avant que les Gilets Jaunes ne reçoivent leurs premières pièces de DCA, il y aurait là un air Gernica et des relents Franquistes également inacceptables.
    La proposition Catanette d’utilisation de gaz de combat n’est plus envisageable depuis les déclarations de Mme Bachelet de l’ONU. De toute façon les Jaunes ont déjà reçu une bonne instruction et pratiquent le port du masque (chez Amazon à partir de 25E ) tous les samedis.
    Salut… et comme dirait le Président en année de la francophonie, « I’m going fishing ».

  2. Commentaire adressé ce jour aux journalistes de RTL

    Grandeur et décadence de la France, chez nos représentants politiques et nos médias parlés, écrits, télévisés.

    Sur BFM TV, hier mercredi 20 /03/2019 j’ai écouté avec attention Madame GRAZZIANI rédactrice du quotidien : « l’incorrect ».

    Aujourd’hui j’ai écouté monsieur Yves CALVI

    Un syndicaliste policier

    Madame Royal

    En ce qui concerne Madame GRAZZIANI

    Cette dame approuvait l’emploi de l’armée contre les gilets jaunes et réclamait même le déploiement dans les rues de Paris d’engins blindés et de chars.

    Personnellement, je trouve que cette dame n’allait pas assez loin dans ses « réquisitions ».

    Moi à sa place je demanderai en plus :

    – Un régiment d’artillerie prenant des ses canons automoteur de 155, en enfilade l’avenue des champs Elysées, pour réduire en charpie ces « factieux » de gilets jaunes

    – Des sous marins nucléaires déployés sur les berges de Bercy (on ne sait jamais la peste brune pourrait s’attaquer au ministère des finances.

    – Dans le ciel de PARIS, que soient déployés des avions rafales armés de bombes au napalm pour arroser les Gaulois réfractaires s’ils ne traversent pas la rue assez vite.

    – Dans les égouts de la capitale j’enverrai des unités de commandos marines et des nageurs de combats pour contrer ceux qui auraient l’idée de s’y réfugier pour éviter le gazage.

    – Sur le champ de Mars, je ferai déployer des barbelés pour y enfermer les réfractaires et je prendrai modèle sur les « Républicains « de la guerre d’Espagne, c’est-à-dire j’agirais tout comme cela avait été fait à l’époque dans la province d’Aragon : asperger d’essence tous ceux pris dans la nasse et y mettre le feu.

    Enfin soyons sérieux :

    L’armée, hors du déploiement Anti- Terrorisme, n’a rien à faire dans les rues de France. Ce n’est pas son rôle d’effectuer du maintien de l’ordre.

    Nos grands intellectuels politiques et journalistes ont-ils pensé un seul instant ce qui pourrait advenir si nos militaires ( non habillés en robocoop et armés de fusils de guerre) étaient pris à parti par des éléments fanatiques incontrôlés.

    – Faire usage de leurs armes (sur ordre) pour se dégager. Ordre donné par qui ??? L’autorité politique ou l’autorité militaire ??? . S’ils se trouvent plusieurs victimes, qui en assumera les conséquences ???

    – Ne pas recevoir l’ordre de faire usage des armes au risque de se faire lyncher, de se faire voler leurs armes. Armes qui dans les mains des incontrôlés pourraient avoir comme conséquences des centaines de victimes si ceux-ci se mettaient à tirer dans la foule ou même sur les militaires, les policiers, les gendarmes, les pompiers ou s’ils désiraient de prendre d’assaut l’Elysée.

    Les syndicats de policiers qui demandent l’intervention de l’armée sont-ils prêt en assumer les conséquences ????

    La dernière fois ou l’armée a été utilisée pour assurer le maintien de l’ordre nous étions en 1961 lors de la bataille d’Alger.

    Voulez vous dans les rues de Paris rejouer la bataille d’Alger ., ????

    Un blak block tué par un parachutiste, imaginez- vous les conséquences

    Qu’en pense Madame Royal ?????

    Ensuite en ce qui concerne la lutte contre la pédophilie. J’ai l’impression qu’il existe (chez les journalistes) de bons et de mauvais pédophiles.

    Aussi :

    Pour l’indignée sélective Alba VENTURA s’étranglant (en dénonçant à juste titre) les actes de pédophilies, mais s’attaquant uniquement à la pédophilie dans le milieu « cathos ».

    C’est vrai que lors d’une affaire de pédophilie en France dans une école de confession juive, un rabbin avait déclaré : « il ne faut pas en parler car cela pourrai porter atteinte à l’honorabilité de toute la communauté juive.

    Aussi je ne puis que conseiller à Madame de se référer à ces quelques articles (je puis en fournir d’autres si madame veut s’indigner ).

    https://fr.timesofisrael.com/le-documentaire-m-sattaque-a-la-pedophilie-chez-les-juifs-ultra-orthodoxes/

    http://frblogs.timesofisrael.com/litzmann-ma-tuer/

    https://fr.timesofisrael.com/les-pedophiles-de-la-diaspora-utilisent-de-plus-en-plus-israel-comme-refuge-deplorent-les-activistes

  3. Voyons… Les militaires ont été entraînés à ÉLIMINER la menace soit mortellement ou d’une manière incapacitante quelle qu’en soient les séquelles. Les militaires ne vont certainement pas dorloter les acteurs de la menace.
    Quelles peuvent être alors les consignes LÉGALES données aux chefs d’escouades ?
    • Consigne d’interpellations et d’appréhension des quidams dangereux/violents.
    • Définition du droit d’immobiliser (menottes) les citoyens.
    • Usage d’arme lethale : de poing ou d’épaule, munitions et calibres.
    • et finalement : Consignes d’ouverture du feu et hiérarchie des ordres (Décision personnelle ou sur ordre ?)
    Pouhaaa… En AFN, j’ai eu droit à une de ces charmantes conférences et on avait encore remis ça en 68.
    Mais tout ca c’est du domaine de la GENDARMERIE, pas des piou-pioux.

  4. Ah, ce bon temps de la guerre d’Alger !…
    Ça commence à gratter sous les pieds.
    A quand l’indépendance de la France ?…
    Comme quoi, l’armée est un mal nécessaire… à utiliser avec précaution sans dépasser la dose prescrite.

Les commentaires sont clos.