Le sexe du futur

LIVRES : « Faire l’amour en 2050 », « Usbek & Rica »,

Le sexe du futur

Le sexe du futur

Le propos : Ils sont bien passés le temps et le marché du 3615 Ulla et du Minitel rose. L’avenir est à un composé de cybersexe, de recomposition virtuelle des identités sexuelles, mais aussi de renouveau possible du romantisme (c’est le DG du groupeMarc Dorcel, spécialisé dans le X, qui le dit). L’outillage et les possibilités envisagées sont impressionnants : consoles du plaisir, machines à caresses, casques stimulateurs, « sex toy » connecté, pilotage conscient des rêves érotiques, interfaces en tout genre et démocratie sexuelle rendue possible. Un univers de fantasmes pour consommateurs, mais aussi pour programmateurs et producteurs. Une économie et des comportements en plein bouillonnement !

L’intérêt : « Usbek & Rica », le « magazine qui explore le futur », s’impose comme une référence nouvelle des revues de prospective. Mêlant sérieux, curiosité et présentation originale, chaque dossier thématique s’accompagne de rubriques souvent brillantes. C’est le cas dans cette livraison où l’on parle aussi des fermes urbaines ou des scénarios pour le Vatican 2020. A noter : le lancement d’une collection d’ouvrages courts sous le titre « Le monde expliqué aux vieux ». Un projet plus que bienvenu.

La citation : « Aujourd’hui, on touche l’écran, demain c’est l’écran qui nous touchera. »

Julien Damon

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.