Le sud de la Libye est un « hub terroriste », estime Jean-Yves Le Drian

L’Orient Le Jour le 28 Décembre 2014

OLJ/AFP

Point n’est besoin d’être un grand visionnaire pour clamer, à l’instar de M. Le Drian que « avoir si près de la Méditerranée des organisations terroristes structurées met en cause notre propre sécurité… ». Mais c’est bien de le dire. Je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie mais comme on dit « qui sème le vent, récolte la tempête ». Nos dirigeants de l’époque portent une lourde, très lourde responsabilité dans le chaos libyen qui effectivement met en cause notre propre sécurité. Les socialistes doivent désormais assurer le service après-vente d’un président va-t-en guerre de l’époque. Sauf à laisser pourrir la situation actuelle jusqu’en 2017 pour refiler le bébé à celui qui l’a créé de toutes pièces. //RO

 

libye_169206_large

 

Le califat du groupe Etat islamique est désormais « une armée terroriste », a affirmé le ministre de la Défense français.

Le sud de la Libye « est devenu un hub terroriste » mais il n’est pas question pour l’instant d’y envisager une intervention militaire directe, souligne dans le Journal du Dimanche le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Dans une interview parue dimanche, le ministre estime que « frapper sans solution de sortie politique est stérile. La Libye est indépendante ». Il ajoute que « l’on voit apparaître aujourd’hui des points de connexion entre Daech (acronyme en arabe du groupe Etat Islamique) et des groupes qui se réclamaient jusqu’à présent d’el-Qaëda dans la zone sahélo-saharienne, notamment à Derna, en Libye, où Daech essaie de prendre la main. Le creuset de cette connexion est en Libye ».

« C’est là que se trouve Belmokhtar (l’un des principaux chefs d’el-Qaëda au Maghreb islamique) mais aussi Iyad Ag Ghali, le leader d’Ansar-Dine (…) J’ai la conviction que le sujet libyen est devant nous. En 2015, l’Union africaine, les Nations unies et les pays voisins devront se saisir de cette question sécuritaire brûlante ».

Réunis le 19 décembre à Nouakchott cinq États du Sahel regroupés au sein du G5 Sahel (Tchad, Mali, Niger, Mauritanie et Burkina Faso) ont appelé à une intervention internationale « pour neutraliser les groupes armés » en Libye, où le chaos favorise la création de sanctuaires jihadistes qui minent les efforts de stabilisation de la zone.

Le G5 Sahel -créé en février- a salué les tentatives des voisins de la Libye et de l’Onu pour « réunir les conditions d’un dialogue entre toutes les parties libyennes à l’exception des groupes terroristes reconnus comme tels ».

« Avoir si près de la Méditerranée des organisations terroristes structurées met en cause notre propre sécurité, a ajouté M. Le Drian. Et avoir des Français qui combattent aux côtés de Daech, également. Je ne distingue pas entre les terroristes. Ce que nous redoutons, c’est une fusion des mouvances qui jusqu’à présent se combattaient : ceux auxquels nous sommes confrontés au Sahel, issus d’el-Qaëda, et ceux qui se sont regroupés depuis juin sous le califat de Daech ».

Lire la suite sur http://www.lorientlejour.com

Illustration : Dans une interview parue dimanche, le ministre estime que « frapper sans solution de sortie politique est stérile. La Libye est indépendante ». AFP PHOTO / ABDULLAH DOMA

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

One thought to “Le sud de la Libye est un « hub terroriste », estime Jean-Yves Le Drian”

  1. Sans rire, il découvre l’eau chaude……
    Mais c’est bien d’en faire le constat, encore faudrait-il en tirer les enseignements au niveau de la défense de notre territoire. ce n’est pas dépouillant l’outil de défense que nous aurons les moyens de lutte contre ce fléau.. D’autant que la 5° colonne est déjà sur place et en action.
    Tant pour ce gouvernement que pour le précédent qui a permis cette situation, un petit rappel  » Réflexion / Action et non l’inverse », mais là c’est de l’utopie de croire qu’ils puissent adopter ce mode de fonctionnement.

Les commentaires sont clos.