Le trouillomètre socialiste est à zéro

Par Régis Ollivier, le 12 mai 2016

Le Colonel 2.0


 

La conjoncture est très mauvaise pour le Parti Socialiste et cette fois-ci c’est certain, leur trouillomètre est à zéro.

La France des travailleurs est engagée dans un énorme bras de fer avec le régime dans le cadre de la loi sur le travail dite loi El Khomry. Plus qu’un bras de fer d’ailleurs d’ailleurs, c’est une véritable confrontation qui se déroule actuellement sous nos yeux et la situation ne fera qu’empirer.

Nous avons assisté hier à quelque chose d’inédit avec la motion de censure déposée par une partie de la gauche contre son propre camp avec au moins 27 membres du Parti Socialiste qui ont pris part à la fronde. La motion de censure a été rejetée pour 2 petites voix manquantes, mais au fait, peut-on encore parler de fronde ? En réalité, il s’agit d’un échec cuisant pour le gouvernement qui fait face désormais à une véritable attaque frontale de la part d’une partie de ses troupes. Un camouflet. Un désaveu.

Pendant ce temps, le peuple ne baisse pas les bras. Le texte El Khomri a été transmis au Sénat majoritairement à droite qui l’amendera avant de le renvoyer devant l’Assemblée nationale où le 49.3 sera une fois de plus utilisé.

Cette Assemblée nationale où l’on assiste à des joutes verbales de plus en plus virulentes entre les membres du gouvernement. A l’instar de ce bien triste spectacle d’un Manuel Valls fustigeant son ministre Emmanuel Macron, le visage haineux du premier face au visage livide du second.

Les membres du gouvernement pètent les plombs. Telle Najat Vallaud Belkacem qui se laisse aller dans un énorme dérapage contre l’enseignement privé et catholique. En vérité je vous le dis, ils sont au taquet. Qui plus est, ils ont tous le trouillomètre à zéro.

Il m’est en effet revenu de très bonne source que des réunions sécuritaires se tiennent en haut lieu, dans le plus grand secret afin d’anticiper une évolution de la situation pré-insurrectionnelle qui prévaut. Ainsi, le pouvoir envisagerait un renfort de protection autour de la capitale en procédant à des transferts de forces de l’ordre qui proviendraient d’autres départements, voire de la réserve ou de l’armée.

Un témoin oculaire a d’ailleurs eu l’occasion de voir hier des colonnes de véhicules des CRS se dirigeant à vive allure vers la capitale. Ce n’est pas une vision de l’esprit. C’est du concret.

Se dirige-t-on vers un nouveau mai 68 ? A ce stade de mes connaissances, je crains effectivement le pire avec un durcissement de la répression à l’encontre des milliers de manifestants qui se pressent chaque jour dans les rue de France et de Navarre.

La situation intérieure n’est guère brillante d’autant que des grèves générales sont aussi annoncées.

Aujourd’hui se pose la question de savoir si ce gouvernement parviendra à maintenir en place jusqu’aux échéances électorales de 2017. Rien n’est moins sûr…

Comme je le disais récemment, « Le chemin qu’il nous reste à parcourir jusqu’en 2017 sera semé d’embûches. Et il sera long ce chemin. Ce sera sans doute notre chemin de croix. Aujourd’hui, Valls vient de déclarer la guerre au peuple de France. Alors, faut-il craindre ou espérer un nouveau mai 68 ? C’est à vous, c’est à nous de décider. Entre crainte et espoir, mon choix est fait. Car l’espoir fait vivre. »

 


Le Colonel vous salue bien.


 

L’essentiel de l’actualité c’est aussi sur Facebook Le Colonel Actualités

 


Photo de Une :Paris, les pavés de mai 1968… Une photo de Jean Pottier.
pinterest.com

 

 


 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

3 thoughts to “Le trouillomètre socialiste est à zéro”

  1. Regardez le programme de Juppé, la tentation libérale de Hollande est vraiment du pipi de chat a coté, de toute façon il n’est pas dans l’intérêt de la droite de faire tomber le gouvernement, car tout leur calendrier serait foutu en l’air. Le problème de Hollande c’est que les décisions de son quinquennat sont en totales oppositions, avec ces diatribes électorales et sa litanie des !Moi président.
    A la différence la droite annonce que les Français vont morfler donc pas d’ambiguïté a la Normal1°

  2. peut-être, peut-être pas. regardez ce qui se passe en Grèce, au Portugal, en Espagne depuis bien plus longtemps.
    On vit la même chose, mais avec retard.
    Conclusion : il ne se passe pas grand chose.

  3. Bonjour et Merci pour nous transmettre ce que vous pressentez Colonel. Il faut que ça « pète » et ça va PETER ! Je ne sais quelle sera l’étincelle qui allumera le feu mais sans boule de cristal, on peut d’ores et déjà prévoir un soulèvement contre cette bande de truands et d’ incapables majeurs au Pouvoir. Ne pensais pas qu’ils iraient tous aussi loin dans la trahison ! Jamais notre Pays n’a été autant en DANGER !

    Un sous-Président qui ose avancer qu’il sera toujours présent le 8 MAI 2017, quel prétentieux, je pense qu’il sera présent, mais ailleurs…pourquoi pas en Argentine ?

    « France Ô ma France très belle, pour toi je ferai bataille »…

Les commentaires sont clos.