L’EIIL tombe le masque : « Dieu n’a pas ordonné de combattre Israël ! »

 

Publié le 12 juillet 2014 dans Croah.fr

 

Extrait de la revue de presse de Joël le corbeau. Oui, je sais…! Parce que parfois, il faut jeter un oeil sur ce qu’écrivent les autres. //RO

 

L’EIIL (État islamique d’Irak et du Levant) révèle pour qui il œuvre…

Le « califat islamique », ex-EIIL (État islamique d’Irak et du Levant) a déclaré dans son communiqué : « Dieu n’a pas ordonné de combattre Israël », avant de préciser : « Dieu dans le Coran nous ordonne de ne pas combattre Israël ou les Juifs avant de combattre les apostats et les hypocrites ».

A la question : « Pourquoi ne combattez-vous pas Israël et pourquoi tuez-vous les enfants de l’Irak et de la Syrie ? », l’EIIL répond : « La réponse est dans le Coran, quand Dieu évoque l’ennemi le plus proche, Il désigne les Hypocrites qui sont présents dans la plupart des versets du Coran, car ils sont plus dangereux que les peuples infidèles ! », ajoutant « la réponse est chez Abou Baker [premier calife rachidite qui gouverna après la mort du prophète, s, ndlr] qui a privilégié le combat contre les apostats à la conquête de Jérusalem conquise ultérieurement par Omar ben al-Khattab. […] Jérusalem ne sera libéré que lorsque nous serons débarrassés de ces adorateurs d’idoles, des monarchies pétrolières, de ces dynasties qui ne sont que des pions du colonialisme qui contrôle le destin du monde de l’Islam. La réponse se trouve chez Salaheddine Ayyoubi [le commandant kurde libérateur de Jérusalem des Croisés, ndlr] et Noureddine Zenkeni, lorsqu’il combattit les chiites en Égypte et au Levant avant de parvenir à al-Quds, et qui ont mené 50 batailles avant d’arriver à Jérusalem. On avait alors interrogé à Salaheddine [Saladin, ndlr] sur les raisons pour lesquelles il a combattu les Chiites rafidites –de l’État Obeïdite d’Égypte– et laissé les Croisés occuper al-Quds, il leur a alors répondu « je ne combattrai jamais les Croisés tout en ayant le dos à découvert aux Chiites. » »

Lire la suite

Note de la rédaction de Croah :

Un groupe de dangereux et sanguinaires branquignols aussi religieux qu’un rabbin dans un club sado-maso un jour de shabbat, qui sont entièrement sous contrôle occidental. Comment ne le seraient-ils pas ? Ils paradent et tuent en plein Moyen-Orient sur des jeeps, 4×4 et autres véhicules probablement gracieusement offerts par l’Arabie Saoudite ou le Qatar, en plus des armes, sans doute sur demande d’Israël et des États-Unis. La technique commence à dater mais cela ne semble pas les embêter le moins du monde.  Lire la suite ici

 

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :