France, Insécurité, Islam, Société, Terrorisme

Les clubs de sport amateur face à la radicalisation

260

Par ,

Le jeudi 30 novembre 2017

 

 

En y regardant de plus près, force est de constater qu’ils ont investi toutes les structures de notre société. //RO

 

 

© Logo by Pierre Duriot

 

Les clubs et associations sportives arrivent en tête des lieux où sont constatées des tentatives d’embrigadement vers les thèses djihadistes. La région Île-de-France organise ce jeudi un colloque sur les moyens de détecter et prévenir ces dérives. Un plan d’action francilien a d’ores et déjà été mis en place.

C’était juste avant les vacances de la Toussaint. La ville de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) découvre avec stupeur que deux entraîneurs de l’équipe de foot locale sont fichés S, suspectés de radicalisation. Ce sont des proches de l’ancien imam de la mosquée de la ville, Mohamed Hammoumi, soupçonné d’avoir participé à une filière de recrutement pour le djihad. La mosquée est fermée depuis décembre 2015.

Le président du club, Manuel Da Silva, n’était au courant de rien, explique-t-il. Il dit d’ailleurs n’avoir observé aucun comportement suspect. « Ces deux-là ont grandi dans le quartier, je les connaissais. Enfants, ils jouaient déjà au club. C’est d’ailleurs l’équipe senior qui a demandé à ce qu’ils soient recrutés. Ils avaient une certaine autorité sur les joueurs ».

L’alerte donnée dès 2015 par le renseignement territorial

Depuis, l’un des coachs a été évincé, l’autre est incarcéré. En 2015, un rapport émanant du service central du renseignement territorial, intitulé Le sport amateur vecteur de communautarisme et de radicalité, pointait les dérives sectaires et communautaires au sein des clubs. Patrick Karam, vice-président de la région Île-de-France et inspecteur général de la jeunesse et des sports, va plus loin. « Quasiment tous ceux qui ont commis des attentats étaient dans des clubs sportifs », note-t-il. Club de foot, salle de boxe, stand de tir, arts martiaux : aucune discipline n’est à l’abri, selon lui. 

Lire la suite sur https://www.franceinter.fr

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l’Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST – Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales – INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!