Les idiots utiles

Par Guy Sorman, le 26.08.2016

L’Hebdo


Sans doute l’émotion est-elle encore trop intense pour faire entendre un discours de raison : il paraît malheureusement plus confortable de se comporter en idiot utile et en pompier pyromane. Les djihadistes gagnent quand notre veulerie progresse. //GS

********

Je suis tenté de dire que nous sommes tous, hélas, des « idiots utiles ». C’est une triste réalité, mais nous devenons, ou pire encore, nous sommes devenus des intégristes sous couvert d’une religion en perdition, la notre. Car si nos églises sont désertes, ne n’est pas la faute aux musulmans, lesquels remplissent rues et mosquées. Si notre religion était puissante, l’islam serait resté une seconde religion et non pas la première de France. Pendant que certains se gavent au Vatican, d’autres, les prêtres (la piétaille pour Rome) sont obligés de travailler en plus de leur sacerdoce. //RO


 

Pour nos lecteurs qui ignoreraient cette expression « d’idiots utiles », je rappelle qu’elle servit à Lénine pour désigner les adversaires du communisme qui, par inadvertance, lui rendaient service, tels que, par exemple, les intellectuels « compagnons de route » en Europe et les entrepreneurs capitalistes qui vendaient du blé à l’Union soviétique affamée. Toute chose étant comparable et rien ne l’étant tout à fait, cette expression léniniste me paraît éclairer, en ce moment, certaines réactions occidentales aux attentats djihadistes. Nombre de nos politiciens et commentateurs se sont embarqués dans une surenchère belliqueuse et métaphorique, dont il ressort, à les écouter, que l’Occident serait engagé dans une sorte de Troisième guerre mondiale contre l’islamisme. Ces amateurs d’amphigouris nous appellent à une mobilisation générale contre un ennemi insaisissable et ils dénoncent des « cinquièmes colonnes », des djihadistes de l’intérieur que l’on devrait sans doute repérer à leur faciès ou au maillot de bain intégral, dit burkini, que leurs femmes portent à la plage. À suivre les nouvelles règles édictées par des maires de France au bord de la Méditerranée, il est républicain de s’exhiber les seins nus, mais une provocation, un quasi acte de guerre de cacher son corps, comme le faisaient nos grand-mères à la plage.

Essayons de nous mettre un instant dans la peau de ces quelques millions de musulmans, Turcs, Arabes ou Bangladais, qui vivent en Europe et aux Etats-Unis depuis plusieurs générations et n’aspirent en général qu’à la tranquillité. Leur vie quotidienne tourne à l’enfer : contre eux, la discrimination est un fait permanent, à l’école, dans l’affection de logements sociaux, au travail. Pour peu que ces musulmans – qu’on a fait venir à une époque où notre industrie manquait de main-d’œuvre – s’aventurent à pratiquer leur religion, il est improbable qu’ils trouvent une mosquée décente dans leur quartier ni un imam qualifié. Avant de les diaboliser collectivement, efforçons-nous de sympathiser, car eux aussi sont des victimes du djihadisme. Les djihadistes auto proclamés dans le monde tuent plus de musulmans que de non musulmans.

Mais, depuis les horribles attentats commis en Belgique, en Allemagne, en France, les Européens, qui n’allaient plus à la messe depuis des âges, se découvrent soudain très chrétiens et suspectent tous ceux qui ne le sont pas d’être des djihadistes en puissance. Eh bien, c’est exactement ce que souhaitent les vrais djihadistes : passer pour plus importants et plus nombreux qu’ils ne le sont et obliger les Européens à se déclarer chrétiens et islamophobes. L’idiot utile est précisément celui qui tombe dans ce piège grossier, qui ne veut pas entendre que les terroristes sont, en vérité, une poignée de malfaiteurs désaxés en quête de légitimité. L’idiot utile voit partout des djihadistes, ce qui lui évite de s’interroger sur les causes profondes du terrorisme prétendument islamique.


Lire la suite sur http://www.hebdo.ch

 


Illustration Par Le Colonel : phusis.ch

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

5 thoughts to “Les idiots utiles”

  1. L’idiot utile ne doit pas grand chose à Lénine, mais à la démocratie grecque, laquelle désignait comme idiôtès le simple particulier, celui qui n’y connaissait rien aux affaires publiques, et qui pourtant votait pour pourvoir les postes de magistrat, d’où la notion d’utilité qui leur fut très tôt attachée, avec le mépris que cela suppose..

  2. @Père. Je profite de votre courroux pour préciser que Monsieur Sorman ne peut penser autrement que « peace and love » envers l’islam, ce qui nous a heurtés. Il a fait Sciences Po et qui a fait Sciences Po sort généralement, le cerveau bien lessivé et formaté bien à gauche.
    Rajoutons qu’ il a fait l’ENA. qu’Il est Franco-Américain et certainement pro-Obama…Il a tout pour plaire quoi …
    Je vous suis côté désabonnement.

  3. Je viens de lire cet article débile(l’auteur n’a jamais lu le coran apparemment!), et le commentaire aussi débile d’un notoire dhimmi Yoananda,et, comme Suricate,qui connait bien la question,je dis que l’islam est la peste du 21 ème siécle!
    Je me désabonne dans la foulée, car je ne veux plus lire de pareilles idioties!

  4. C’est bien beau cette compassion pour ces musulmans qui ne sont pas des djidadistes, mais ils lisent tous le coran et le coran n’est rien d’ autre qu’un livre de haine.

    Si nous parlions de tous ces Chrétiens d’Orient beaucoup plus pratiquants que nous Français et qui ont été massacrés parce qu’ils remplissaient leurs Eglises ? Je sais bien que cela se passait et se passe encore dans un tout autre contexte, mais quand même…

    Si nous avions avions rempli nos Eglises, cela n’y aurait rien changé. L’envahissement programmé de la France par des hordes de barbares n’a rien à voir avec le fait que nos Eglises soient vides ou pleines. Mais alors rien du tout !

    Pourquoi donc Monsieur Sorman ces milliers de gentils musulmans qui sont pratiquants et qui n’aspirent qu’à la tranquillité chez nous (selon vous) ne descendent-ils pas dans nos rues lorsqu’un fanatique d’Allah met en bouillie 86 personnes dont des Enfants, au volant d’un camion ? Ce serait faire comprendre à tous les Français que leur soit-disant tranquillité ben…ils tiennent à la préserver, ce qui n’est pas le cas jusqu’à preuve du contraire.

    Vous êtes fait pour vous entendre avec le Pape Monsieur Sorman. SI si…mais si…et aussi avec toutes les personnalités de gôche…si si aussi !

    Y’en a qui sont ritales et qui tiennent à y rester en le chantant, moi je suis une idiote utile et je tiens à y rester, en attendant 2017 !

  5. Très beau texte d’apaisement. La seule solution, c’est en effet, comme dit Dalil Boubaker : doubler les mosquées en France. L’Islam étant le meilleur rempart contre le terrorisme.
    Compliqué en France car l’état n’a pas le droit de financer le culte, mais, comme l’Islam c’est aussi une culture, on pourrait biaiser si on en avait la volonté.

    Bien sûr, oui, il faut aussi ouvrir les portes de nos administrations et entreprises, et de nos lits en plus de nos frontières.

    Le métissage reste encore trop timide et c’est ressenti avec justesse comme un racisme refoulé de la part des colorés qui voudraient tous se « blanchir » un peu. Ce que je veux dire, c’est les blancs sont les seuls à freiner le métissage. Je prends pour exemple les sites de rencontres : les femmes blanches sont les plus prisées, toutes races confondues.

    Il s’agit de ne pas sombrer dans la propagande droitiste qui exploite les peurs et risque de nous pousser à l’affrontement qui pourrait se terminer en guerre civile.

    L’Islam est porteur de valeurs de partage, la zakat, l’aumône, est l’un des 5 piliers. Il incite les gens à élever leur âme et prône la vertus. D’ailleurs, c’est le véritable sens du salafisme qui sont quiétistes et non violents, à l’inverse des takfiristes qui eux prônent le jihad armé.
    Le voile est un signe de pudeur qui montre que la femme ne doit pas être pris pour une marchandise ou une pute, à l’inverse de l’image dégradé et avilissante des chanteuses « pop » du moment, dont le talent principal consiste à remuer leur cul ou mimer l’acte sexuel sur scène.
    L’Islam lutte aussi contre l’usure dont on voit bien à quel point elle sert à asservir les peuples (demandez aux Grecs)

    Cet insupportable amalgame avec les terroristes déjantés montre bien la volonté de salir une religion porteuse de valeurs universelles qui peine à obtenir sa juste place dans des pays comme la France à cause de relents racistes, dont le FN est le porte parole politique. Ce populisme attardé empêche le vivrensemble mondialisé et la prospérité pour tous.

Les commentaires sont clos.