L’escroquerie de leur Union nationale (Présent 8269)

Par Caroline Parmentier le 09/01/2015

PARIS (NOVOpress)

 

 

escroquerie-union-nationale-bon

 

Le gouvernement socialiste est le premier à pratiquer ce qu’il prétend dénoncer ! Leur Union nationale (belle jean-foutrerie) n’aura pas résisté longtemps à leurs sectarisme, racisme et haine naturelle. Ce sont eux qui décrètent qui est démocrate et républicain et qui ne l’est pas. « Tous unis » contre le terrorisme. Sauf le Front national, bien sûr, dont la gauche ne veut pas.

Marine Le Pen a dénoncé jeudi son exclusion de la « marche républicaine » prévue dimanche en mémoire de Charlie Hebdo, annonçant que le FN ne prendrait pas place dans le cortège. « Il n’y a plus d’union nationale, elle a disparu de leur fait. »

Au fond, c’est mieux comme ça et les Français le savent et s’y retrouveront. Notamment dans les urnes dans les mois qui viennent. Ceux qui vont défiler dimanche au cri de « Nous sommes Charlie » : PS, UMP, UDI, MoDem, EELV, PRG, Front de gauche et Debout la France, c’est un peu « le club des responsables du terrorisme islamiste en France », comme l’a twitté l’eurodéputé FN Bernard Monot.

Ce sont précisément ceux qui ont installé ces vagues successives d’immigration étrangère radicalement différente de ce que nous sommes. Ce sont ceux qui ont été incapables de les intégrer. Ceux qui ont laissé prospérer le fanatisme islamique et le djihadisme dans nos banlieues utilisant leur énergie à minimiser, dénier ce qu’ils auraient dû combattre et éradiquer. La France paye aujourd’hui le prix du sang pour ce qu’ils ont fait. Marine n’a rien à faire avec ces gens-là. Elle a eu raison depuis le début. Coupable de n’y être pour rien, à la différence des autres.

« Le club des responsables du terrorisme islamiste »

Mercredi encore, au soir même du carnage à Charlie Hebdo perpétré aux cris de « On a vengé le prophète Mahomet », François Hollande, président de la République, se refusait à prononcer le mot islam, islamiste ou musulman. Flinguant en quelque sorte une deuxième fois ces journalistes, ces dessinateurs qui sont morts pour s’être moqués de l’islam. Ainsi que les deux policiers qui ont été assassinés parce qu’ils les protégeaient.
Leur Union nationale ce n’est rien d’autre qu’un Front républicain qui a fait le pacte de couvrir l’islamisme. Jusqu’à la mort ?

Lire la suite sur http://fr.novopress.info

Lire aussi mon billet : « On a tué Charlie Hebdo »…

 

1 réflexion au sujet de « L’escroquerie de leur Union nationale (Présent 8269) »

  1. Union provinciale plutôt que nationale !

    J’ai compris moi que le FN s’exclue de lui-même de cette union à Paris pour éviter de confronter ses propres dissensions (même entre Père et Fille) et, qu’en acceptant de se mêler aux manifestations de province (pour lesquelles il n’a pas été « exclu »), il atteint le comble du ridicule (il est vrai que là-bas, on y est suffisamment éloigné de Saint-Cloud où réside l’exclueur en chef !).

    Au delà de ces gamineries cocasses, ce « Front Provincial », à vouloir trop rassembler le chaud et le froid et les opposants de tous bords, me semble incapable de gouverner qui ou quoi que ce soit puisque il ne sait que s’opposer à tous et à tout (à la Constitution, aux traités, aux lois, à la monnaie…etc). Chacun peut bien sûr de bonne foi, même moi, « adhérer à certaines de ses thèses », puisque son programme « ramasse-miettes » est précisément fait pour ça.

    Quant à savoir si toutes ses thèses sont déjà cohérentes entre elles, qu’elles respectent la Constitution ou les lois existantes et donc promulgables avec les majorités parlementaires requises (sauf à légiférer par article 16 ou ordonnances), les accords internationaux ou les traités (qu’il faudrait plusieurs quinquennats pour dénoncer ou renégocier), tout cela avant de prouver la moindre efficacité, sans tenir compte des rétorsions internationales, c’est une autre histoire…

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :