Lettre ouverte au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Par Simon Abkarian

Monsieur le Ministre Le Drian.

Je voulais vous écrire la semaine dernière mais je savais votre emploi du temps chargé. Juste avant la fin des combats qui faisaient rage en Artsakh, n’étiez vous pas affairé à envoyer une aide médicale à l’Azerbaïdjan toute abandonnée qu‘elle était ? Ce fut de votre part un acte de compassion sincère, je n’en doute pas, un geste d’une clairvoyance politique indiscutable, j’en suis sûr. Comme vous, je reste neutre et en aucun cas ne vous jugerai quand à votre besoin impérieux de tendre la main au dictateur multimillionnaire de Bakou. Avant hier après la déroute des forces arméniennes qui se sont battues seules contre les armées turques et azerbaïdjanaise et autres mercenaires djihadistes syriens, vous vous êtes empressé  de proposer une aide, mais cette fois aux milliers de refugiés Artsakhiotes qui sont contraints de quitter leur patrie millénaire. Cette aide post mortem arrive bien tard monsieur le ministre et je ne vous en suis pas reconnaissant. La reconnaissance ; plutôt que votre humanisme humanitaire, vous auriez dû la donner au peuple d’Artsakh lorsqu’il fallait le faire, ou du moins en défendre l’idée.

https://www.humanite.fr/lettre-ouverte-au-ministre-de-leurope-et-des-affaires-etrangeres-par-simon-abkarian-696194

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :