Actualités, Conflits, Etats-Unis, Géopolitique, Terrorisme

Libération de Mossoul: ce que la reprise de la seconde ville d’Irak va changer pour l’État islamique

213

Par Anthony Berthelier

le 10 juillet 2017

Le Huffington Post

 


© Logo by Pierre Duriot

 


Cet article vaut surtout par les commentaires qu’il suscite. Parmi ceux-ci, celui, très pertinent, de mon ami Michel Vergnes, Analyse et Sécurité – Moyen Orient et Afrique, Security Adviser, (LinkedIn) que je vous livre ici avec son aimable autorisation.

Je cite : Cet article donne une dimension aux combattants d’Isis que je ne partage pas. J’affirme que sans aide étrangère, cette entité criminelle n’aurait jamais pu exister. Comment des milliers de combattants ont ils pu prendre Mosul en venant de Syrie en 2014? Les américains maitrisent et contrôlent l’espace aérien iraquien depuis 15 ans: comment n’ont ils pas vu les interminables colonnes de véhicules? Pourquoi ne les ont ils pas détruites? Pourquoi les Peshmergas ont abandonné Mosul sans prevenir les iraquiens? Qui a fourni ces centaines de 4×4 Toyota à ISIS? quels contrats? Par où ont ils été achemines? Quelles sont les complicités? Qui a formé les combattants rebelles en 2011? Qui a continué à les soutenir jusqu’à aujourd’hui? Quels pays? Pourquoi? Pour quels resultats? Que de questions… » Fin de citation. //RO


La perte de son bastion symbolique oblige l’État islamique à se transformer pour ne pas disparaître.

INTERNATIONAL – Il aura fallu neuf mois à l’armée irakienne et aux troupes de la coalition internationale pour reprendre la ville de Mossoul aux mains de l’État islamique. Dimanche 9 juillet, le Premier ministre Haider al-Abadi a salué la « victoire majeure » des « combattants héroïques » contre les jihadistes, depuis la cité « libérée. »

La reconquête de la seconde ville d‘Irak, dont l’EI avait fait son principal bastion logistique et militaire, est la plus importante victoire du régime face aux terroristes, depuis que le groupe extrémiste sunnite s’était emparé en 2014 de vastes portions du territoire irakien.

Mossoul avait une dimension très symbolique pour Daech: son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, y avait fait en juillet 2014 son unique apparition publique, après avoir proclamé un « califat » sur les vastes territoires conquis par le groupe jihadiste en Irak et en Syrie. En revanche, cette victoire importante ne marque pas pour autant la fin de la guerre contre le groupe ultraradical, responsable d’atrocités dans les zones sous son contrôle et d’attentats meurtriers dans le monde.

Une perte symbolique, mais anticipée

« C’est la prise de Mossoul par les jihadistes en juin 2014 qui a donné naissance au groupe État islamique », rappelle l’agrégé d’histoire et spécialiste de Daech Stéphane Mantoux au HuffPost. « Avec cette défaite et ce recul indéniable, Daech perd non seulement une de ses dernières villes symboliques mais également une source de revenu importante pour son fonctionnement et surtout son armement ».

« Il faut être clair: Daech a anticipé sa défaite à Mossoul. Ils savent qu’il leur est impossible de garder les grandes villes de Syrie et d’Irak », expliquait Stéphane Mantoux dès mars 2017. Les jihadistes, qui ont combattu dans les artères de la vieille ville jusqu’au bout, ont permis à leurs dirigeants d’anticiper la défaite et de transformer leur organisation.

« Quelques mois avant la reprise de la ville, les chefs de l’État islamique ont commencé à transférer leurs infrastructures et leurs hommes en direction de la frontière syrio-irakienne, le long de l’Euphrate au niveau de la province de Deir-es-Zor », détaille le spécialiste.

 

Lire la suite sur http://www.huffingtonpost.fr

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l’Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST – Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales – INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!