Libye: le maréchal Haftar sur un porte-avions russe en Méditerranée

Par RFI, publié le 11-01-2017, modifié le 12-01-2017


Haftar sur le porte-avions russe, le message est clair : l’armée russe est derrière lui, les russes ont donc des visées sur la zone d influence occidentale.

Aller les titiller en Syrie et en Ukraine était une mauvaise idée, ils en sortent vainqueurs et veulent pousser leur avantage.

Nous allons donc arriver à une situation très tendue. Poutine espère que l’Occident se montrera faible mais nous ne pouvons pas laisser faire, comme la Russie ne pouvait laisser faire en Syrie et en Ukraine.

La présence d’Haftar sur le navire russe signifie clairement que la Russie disposera d’une base navale en Libye, Tobrouk.

Entre l’annexion de la Crimée, le retournement turc, la victoire en Syrie, le changement d’alliance de l’Égypte, la création d une base sino-russe à Djibouti, la Russie vient de conquérir l’accès aux mers chaudes et le contrôle de suez. //LSC*


 

En Libye, une rencontre entre des responsables militaires russes et libyens a eu lieu mercredi 11 janvier sur le porte-avions russe Amiral-Kouznetsov. Le navire est en Méditerranée, de retour de Syrie, pour retrouver son port d’attache dans le nord de la Russie. La rencontre entre le maréchal Khalifa Haftar et les officiers russes hauts gradés a eu lieu au large de Tobrouk. L’enjeu annoncé : combattre le terrorisme au Moyen-Orient. Pour les Russes, le général Haftar est l’homme fort de la Libye avec lequel il faut compter, malgré ses mauvaises relations avec le gouvernement d’unité nationale.

C’est le ministre de la Défense russe lui-même, Sergueï Choïgou, qui s’est entretenu avec le maréchal Khalifa Haftar à bord du porte-avions. L’entretien s’est fait par vidéoconférence. Une fois revenu à terre, c’est en chair et en os que le maréchal a rencontré, sur une base militaire de Tobrouk, le chef d’état-major russe, Valéri Guérassimov.

L’objet officiel de ces entretiens : combattre le terrorisme au Moyen-Orient. Mais il a été aussi question de mettre fin à l’embargo sur les armes pour la Libye et de formation de l’armée libyenne par la Russie.

L’Amiral-Kouznetsov est le plus grand porte-avions russe. Il a mené depuis le 8 janvier des manœuvres militaires dans les eaux territoriales libyennes. Le tout en coordination avec les forces de Haftar. Ce porte-avions ne compte pas rester dans la zone, même si le président russe dit faire de la Libye sa priorité après la Syrie. Ces rencontres au plus haut niveau militaire en sont une preuve.

C’est aussi la preuve que pour Vladimir Poutine le maréchal Haftar est désormais, comme le dit le vice-ministre des Affaires étrangères russes, « une figure politique et militaire de première importance » et qu’il est essentiel que les Libyens trouvent un compromis afin de permettre sa participation au nouveau pouvoir.

Dans une récente interview à nos confrères de Bloomberg, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, a souhaité que l’émissaire de l’ONU pour la Libye, Martin Kobler, favorise le rapprochement du général avec le gouvernement d’unité nationale afin de faciliter la lutte contre le terrorisme, rapporte notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne.


Lire la suite sur http://www.rfi.fr


Photo de Une : Le porte-avions Amiral-Kouznetsov, photographié le 17 octobre 2016 au large de la Norvège dans les eaux internationales. © Norwegian Royal Airforce/NTB Scanpix/Handout via Reuters


*) Les Sentinelles du Colonel

 

 

 


 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “Libye: le maréchal Haftar sur un porte-avions russe en Méditerranée”

  1. Notre cher Haftar fut comme son patron Mouammar un élève des académies militaires de l’Urss, sauf que notre bon Haftar en 86-87 était le colonel des forces Libyenne dans la bande d’Aouzou;,il était basé a OUADI DOUM,ou il fut fait prisonnier et blessé par les FANT dans une guerre nommée Toyota war devenant un opposé a Khadafi il fut banni par ce dernier et après quelques péripéties de contre insurrection il s’exila au US en 90 .Moralité, dans une armée Mexicaine vous pouvez perdre une bataille avec plusieurs milliers de morts ,blessés, prisonniers l’abandon d’un matériel récent en état ou détruit dans des quantités incroyables, et vous devenez maréchal, il est même dit que les DJINN du Borkou Ennedi Tibesti ont vu passer un mi 24 hind en sling sous des Chinook et même un SA13 complet s’envola avec un coup de gibli
    il est évident que les mots d’oiseaux devaient voler bas a la Loubianka.
    Une chose est certaine que ce soit pour un motif géopolitique ou géoéconomique les occidentaux comme les Russes choisissent le mauvais cheval.
    Avant 2011 le port de Tobrouk, était en permanence une escale de rvt pour la flotte de la black sea.
    Mais a sa décharge en 73 lors de la Kippour war, il a réussi a passer le canal avec sa colonne de chars

  2. merci pour l’info.. j’avais compris cela en gros. mais cet article est plus précis. général Haftar : Est de la lybie, cyrénaïque, territoire qui donna à un moment des pharaons.

Les commentaires sont clos.