L’incroyable légèreté de l’armée francaise

Vincent Gérard, directeur de publication / Oise Hebdo

En espérant que la haute hiérarchie militaire saura réagir à cet édito. //RO


OISE HEBDO

1 h · 

#Coronavirus / Edito

L’INCROYABLE LÉGÈRETÉ DE L’ARMÉE FRANCAISE

On cherchait le patient zéro dans l’Oise.
On voulait savoir qui était à l’origine de la diffusion de la maladie qui touche 18 personnes 
dans le département sur 57 au total en France.
Eh bien maintenant, c’est clair.
Ce sont les personnels de la Base aérienne de Creil, la BA 110, qui ont rapporté la maladie de Chine.
Ce sont ces personnels dépendant de l’armée française qui, de retour de mission, se sont dispersés dans la nature et qui n’ont pas été soumis à une procédure de confinement.
Ces personnels faisaient partie de la mission qui est revenue de Wuhan avec une partie des 550 Français évacués de Wuhan.
Mais alors que les rapatriés sanitaires étaient placés à l’isolement à Carry-le-Rouet, il semble qu’aucune mesure spéciale n’ait été prise pour ces personnels de l’armée.

Résultat : six personnes atteintes au sein de la BA110.

Résultat : un professeur de Vaumoise qui avait une connaissance au sein de la base a attrapé la maladie et il en est mort. Certains disent pudiquement qu’il est mort d’une embolie pulmonaire.

Résultat : sa femme, elle-même professeur au lycée Jean-Monnet de Crépy-en-Valois, est elle aussi touchée et soignée.
Résultat : l’amie de sa femme, également professeur au lycée Jean-Monnet, et, par ailleurs, conseillère municipale dans la commune de Rouville, près de Crépy-en-Valois, est aussi malade du coronavirus.

Résultat : le lycée Jean-Monnet risque d’être fermé, lundi, ainsi que le collège Jean de La Fontaine.

L’armée française, qui n’a peur de rien, célèbre ce haut fait dans un communiqué diffusé sur internet avec le titre : « L’Armée de l’air au service des Français. »
Pire, on voit sur la photo qui montre les rapatriés de Chine sur le tarmac, avec, au fond, l’Airbus de la République française, Agnès Buzyn, alors ministre de la Santé, au premier rang.
La ministre de la Santé a donc accueilli le loup dans la bergerie.

Vincent Gérard, directeur de publication / Oise Hebdo

Nota : À la base aérienne de Creil, qui est un nid d’espions bien mal renseigné apparemment sur ce qu’il se passe actuellement dans le monde, ils disent qu’ils n’ont pas le droit de parler. Et à la Direction générale de la Santé, ils disent que les investigations sont en cours.
Mais partout dans l’Oise, chez toutes les autorités, on sait que c’est l’armée française qui est à l’origine de tout ce gâchis.

6 réflexions au sujet de “L’incroyable légèreté de l’armée francaise”

  1. bonjour,
    pour votre bonne information, à la base la personne tombée malade est un personnel civil qui travaille dans le soutien donc n’a jamais mis les pieds en Chine.
    Avant de crier au loup il serait bon de confirmer ses sources pour éviter les théories complotistes…

  2. Des iles GAMBIER, BRAVO DES DEUX MAINS
    Quand bien mème je suis anciens militaires
    On ne parle pas se SANCTION ………………..
    on perle d’information ………………..

  3. Passer cette information sous silence serait faire preuve de partialité et de corporatisme. Je m’y refuse comme je m’y suis toujours refusé. Je suis d’ailleurs le premier à toujours reconnaitre mes erreurs.

  4. Je trouve de très mauvais goût , le fait de donner un écho à cette  » publication  », qui est évidemment négative pour nos armées !
    JG .

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :