Actualités, France, Politique, Société

« Macron t’es foutu, les Français sont dans la rue ».

839

Par Régis Ollivier

Le 24 novembre 2018

Le Colonel 3.0

 

 

© Régis Ollivier

 

 

Macron t’es foutu, les Français sont dans la rue.
 

Une certitude, les Français sont bien dans la rue et pas n’importe quelle rue. Ils sont sur les Champs-Élysés, à quelques pas du palais présidentiel. Celui qui protège Sa Seigneurie Emmanuel Macron qui gueulait récemment encore « qu’ils viennent me chercher ». Alors ils sont bien là. Mais ils ne peuvent pas encore venir le chercher car les escadrons des forces de l’ordre les en empêchent à coups de gaz lacrymogènes et autres méthodes de répressions des mouvements hostiles de foules.


 

Il se dit que des armes létales seraient même en place autour du Château au cas où la situation deviendrait très critique. Si ces armes létales sont là, c’est que le pouvoir a bien l’intention d’en faire usage. Et on se retrouve chez nous, en France, dans la même situation que les pires régimes dictatoriaux qui perdurent dans le monde. La France apaisée est bien loin en effet.
 
Alors Macron est-il foutu ? Non, bien sûr. Ça ne risque pas. Pas encore. Protégé comme il l’est par des forces de l’ordre qui ne font que leur travail : protéger la République et les Institutions. Faut-il pour autant leur jeter la pierre, ou plutôt les pavés des Champs-Élysés ? Chacun son opinion.
 
La question qui se pose est la suivante : comment en est-on arrivés là ?
 
Alors moi je vais vous le dire.
Par le mépris de la France d’en-bas de la part d’un gamin immature parvenu au pouvoir par défaut (l’autre était tellement nul) mais aussi par la volonté des forces de l’argent qui dirigent le monde. Et Macron ne fait qu’exécuter docilement les directives qu’on lui donne.
 
L’objectif est simple. Supprimer les classes intermédiaires afin qu’il ne reste que les nantis au pouvoir et transformer les autres en une sorte de lumpenprolétariat, dans un niveau de pauvreté extrême qu’ils ne pourraient même plus se révolter. Avec ceux qu’il faudra, tôt ou tard euthanasier car il ne seront plus utiles dans ce nouvel ordre mondial. Je parle bien évidemment des vieux, les encore-retraités.
 
Il n’y a de responsable que cette classe de nantis avec leur cuillère en or dans le bec. Il n’y a que Macron, ses zélateurs et ses séides.
Ils ont poussé les Françaises et les Français jusque dans leurs derniers retranchements pour en arriver à cette révolte que l’on n’hésiterait pas, pour peu qu’elle prenne plus encore d’intensité, à réprimer dans le sang. Le sang impur des gueux. Des manants.
 
La France d’en-bas a bien raison de manifester, de se soulever. Je les soutiens comme j’ai toujours soutenu les faibles et les opprimés.
 
Bon courage à vous les Gilets Jaunes.
Pas de récupération politique. La France d’en-bas n’en veut pas.
 
Régis Ollivier
© Le Colonel 3.0 2018

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!