Macron, une étrange déroute

Alain Campiotti
Publié jeudi 13 décembre 2018

« Si le feu s’apaise, resteront les braises, et les incendiaires. Le risque est que toute nouvelle tentative de réforme soit saisie comme un lance-flammes contre l’Elysée. »

© Pierre Duriot

OPINION. Le candidat courait pour rénover le pays. Le président lâche des paroles crues en marchant lentement. La réponse est incroyablement haineuse.

https://www.letemps.ch/opinions/macron-une-etrange-deroute?

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

5 thoughts to “Macron, une étrange déroute”

  1. Mon Colonel,

    en France comme presque partout,
    il y a des gens qui ont envie,
    il y a des gens qui aiment France.

    Ces étrangers, ces émigrés,
    ne viennent pas ici pour rien …
    ils viennent pour vivre France.

    Ce seront les premiers à ce plaindre
    des choses qui n’ont rien à faire ici.
    Ils attendent ce qu’il sn’ont pas.

    Plus on favorise les salopes des assoc de migrants,
    et moins on permet à France de se forger quant à son histoire.

    Mes amis étrangers dont les enfants seront français,
    me disent tous la même chose:
    nous ne sommes pas français mais nos enfants le seront,
    parce que nous aimons France dans sa capacité à juste prendre le meilleur. Nous aimons France ca elle est moins corrompu, … c triavial .. mais c ainsi. France offre un potentiel magique pour ceux qui le veulent.

    Quod vis esse velis.

    Ils me disent que les salopent extrêmistes,
    qui prechent … il ne sont pas comme eux.
    Ils ne recitent rien, il ne vont pas dans les mosqué ….

    Les meilleurs que nous acceuillons,
    certe ont une culture, mais ils n’ont pas, et el fuit, une idéologie ismalmiste.

    Mes amis, pas beaucoup, fui l’islma,
    ils garde quelque petite chose, mais veulent que France les protège.

    Mes amis, sont pictaves,
    il sont béichons … corses ..

    Ils se batteront corps et âme pour France,
    et non pas pour la république.

    SI cela doit être un jeune prince,
    un vieux roi, ou juste une assemblée…

    France attire parce qu’elle est compréhensible
    sans pour autant interdire l’autorité.

    Cordialement,
    AA.

  2. Bonsoir,

    C’est clair que maintenant les citoyens de droite comme de gauche ont goûté à un fruit qui leur était défendu: la liberté de se parler malgré les divergences d’opinions, la liberté de se rejoindre politiquement parlant malgré toutes les stratégies de divisions.

    C’est marrant car il aura fallu un macron pour que le peuple, et pas que les gilets jaunes … commence à se fédérer, à tolérer qu’autrui ne pense pas totalement la même chose.

    Comme vous, je crois que demain peut-être rouge ou peut-être bleu. Comme vous, je me demande ou sera le blanc, signe de paix donc de prospérité, et quand est-ce qu’il se placera parfaitement au milieu, vous savez comme sur le drapeau ( interdit dans les campagne politique à la présidentielle .. truc de dingue quand même ).

    Bref. Si Churchill disait que « les étoiles ne brillent que la nuit » c’était pour souligner que la rudesse de certains évènements n’efface jamais l’évidence de certains esprits, de certains caractères; voir, même, cette rudesse les fait fleurir.

    Ces derniers, ces caractères particuliers, émergeront.

    Je reste, donc, optimiste.
    Moins pour le gouvernement macron que pour l’avenir de France.

    Cordialement,
    A.

  3. @ Is. Mazan > bien sûr, mais c’est quand même une arme terriblement destructive et s’il est mal employé il risque de faire plus de mal que prévu. Alors il vaudrait sans doute, à mon humble avis, ne pas être obligé d’en arriver à de telles extrémités. Il reste encore bien des solutions avant cela pour peu que l’intelligence prime, de tous côtés bien sûr.

Les commentaires sont clos.