Armées, France, Société

Mais arrêtez donc de beugler La Marseillaise !

290

Par Georges Michel

Le 16 juillet 2018

Boulevard Voltaire

 

 

« La Marseillaise est un chant de soldats, pas de soudards.

On est pris parfois d’un doute, notamment en certain soir de victoire. » //GM

 

 

© Pierre Duriot

 

Cela faisait un moment que ça me démangeait. Mais là, vraiment, je n’en peux plus, ça me gratte trop. Et tant pis si mes démangeaisons font désordre dans le magnifique paysage de concorde nationale que l’on nous brosse depuis hier soir. Je n’en peux plus d’entendre La Marseillaise non pas chantée, mais beuglée, à temps et contretemps, par des bandes de supporters de la dernière heure, plus ou moins ivres de joie et/ou d’alcool. Cela ne date pas d’hier, du reste. Et pour être tout à fait honnête, j’avoue que mon agacement ne se limite pas aux Marseillaise approximatives hurlées avant, pendant ou après un match de foot. Pour avoir assisté à des rassemblements politiques d’ampleur, j’ai pu constater cette fâcheuse manie d’entonner l’hymne national, notamment le refrain, n’importe quand, pour meubler l’espace sonore, entre les traditionnels « On a gagné » et « Ils ont perdu », dont je vous épargne la richesse des rimes. La Marseillaise n’est pas une chanson à boire.

Lire la suite sur http://www.bvoltaire.fr

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!