Manuel Valls veut interdire le salafisme et enfermer les fichés S

Par valeursactuelles.com

Le 25 mars 2018 

 

 

Ne nous laissons pas bercer par les belles paroles de Manuel Valls, l’homme politique le plus versatile de France. Pour reprendre un cliché bien connu « il tuerait père et mère pour un poste de pouvoir ». Ce n’est qu’un cliché. La seule vérité que l’ex-premier ministre ait pu dire était celle-ci « il va falloir apprendre à vivre avec le terrorisme ». Tout le reste n’aura été que mensonge. Alors, Manuel Valls s’accroche aux branches de tous les arbres qu’il trouve. Ici, le sujet est porteur. Donc, vous pensez bien que Valls ne va pas lâcher son os. En fait, Manuel nous fait « la Valls à mille temps »… //RO

 

© Régis Ollivier

 

Politique. L’ancien Premier ministre était l’invité de BFM TV ce dimanche 25 mars, et a réagi avec vigueur aux attentats terroristes de l’Aude.

Être aux commandes de l’État en période d’attentats, Manuel Valls connaît. Invité sur BFM TV ce dimanche 25 mars, le député de l’Essonne a plaidé « l’interdiction du salafisme en France » et le placement en « rétention administrative » des fichés S les plus dangereux.

« Nos adversaires, ce sont les salafistes »

« Je pense qu’il faut prendre un acte fort, politique, à caractère symbolique d’une interdiction du salafisme. Je reconnais que c’est extrêmement difficile. On peut fermer des mosquées, un des imams salafistes de Marseille est en voie d’expulsion… », a-t-il expliqué. Et de poursuivre : « Les idées salafistes, les mots salafistes ont gagné la bataille idéologique au sein de l’islam. (…) Nos adversaires, ce sont les salafistes, les Frères musulmans, l’islam politique. »

 

Lire la suite sur https://www.valeursactuelles.com

 

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

One thought to “Manuel Valls veut interdire le salafisme et enfermer les fichés S”

  1. On se demande bien pourquoi, cet homme politique n’a pas pris ces bonnes mesures lorsqu’il était aux affaires !.

Les commentaires sont clos.