Marion Maréchal interdite au Medef : quelques heures auront suffi à faire plier Geoffroy Roux de Bézieux…

Par Olivier Damien – Le 28 juin 2019 – Boulevard Voltaire

J’étais ravi de vous partager la nouvelle de cette invitation hier soir, malgré une certaine dose de scepticisme de ma part. Finalement, le suspense n’aura pas duré longtemps. Le patronat a plié aux injonctions de La République En Marche qui, visiblement, préfère diaboliser Marion Maréchal plutôt que de l’affronter. C’est pitoyable. Surtout cette soumission du Medef. //RO

© D’après l’oeuvre de Pierre Duriot

Pour les Français qui doutaient encore de ce que notre pays soit en train de sombrer dans une dictature des idées, l’interdiction faite au Medef par le parti présidentiel « La République En Marche » de recevoir Marion Maréchal à l’occasion de ses prochaines universités d’été, vient d’en apporter la preuve flagrante.

L’ancienne députée de Vaucluse, actuellement en retrait de la vie politique, faisait en effet partie de ces personnalités de la société civile susceptibles d’intervenir lors de la prochaine réunion annuelle des patrons de France. Mais c’était sans compter sur le sectarisme de certains élus du parti d’Emmanuel Macron, dont le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, qui ont aussitôt fait part de leur désapprobation et annoncé qu’ils boycotteraient, au besoin, la réunion patronale programmée pour le mois de septembre. Face à cette levée de boucliers et aux menaces de boycott, Geoffroy Roux de Bézieux, le patron des patrons, a fini par annoncer qu’il renonçait à inviter la petite-fille du fondateur de Front national.

Lire la suite

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

One thought to “Marion Maréchal interdite au Medef : quelques heures auront suffi à faire plier Geoffroy Roux de Bézieux…”

  1. zont pas même une seule C….
    La pensée unique et calibrée est partout et je ne pensais pas les français du « centre » allaient aussi s’y soumettre.
    Des moutons quoi! Comme les autres

Les commentaires sont clos.