Meurtre d’Alban Gervaise : pas d’hommage national 

Par Marie de Greef-Madelin – Publié le 6 juin 2022 – Valeurs Actuelles

« Tout a été fait pour que la médiasphère ne s’empare pas d’un sujet qui serait au crédit de l’extrême droite », ajoute un militaire pour qui « le gouvernement ne veut plus entendre parler de terrorisme et encore moins dans une ville devenue le porte étendard de l’islamisme en France ».

Le médecin en chef Alban Gervaise, qui avait été fait chevalier de l’ordre national du Mérite le 22 avril, décoré de la médaille d’honneur du Service de Santé des armées, était un homme courageux. Pas seulement dans l’exercice de ses fonctions, comme radiologue praticien professeur agrégé depuis 2020, et comme belle figure d’officier au service de la France pendant vingt-deux ans. Mais aussi lorsqu’il a été égorgé de dix coups de couteaux par Mohammed L., le 10 mai, alors qu’il venait chercher ses deux enfants de 7 et 3 ans à la sortie de l’école et qu’il a voulu les préserver. 

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/meurtre-dalban-gervaise-pas-dhommage-national

3 réflexions au sujet de “Meurtre d’Alban Gervaise : pas d’hommage national ”

  1. Situation totalement paradoxale entre certains hommages à des victimes et le silence absolu pour cet assassinat dont les circonstances montrent le caractère de terrorisme islamiste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :