Michèle Alliot-Marie : « L’envoi de militaires français au sol en Syrie serait irraisonnable »

Par Gaël Vaillant, le 12 septembre 2015

Le Journal du Dimanche

 

 

 

Michèle Alliot-Marie évoque ici une intervention militaire terrestre exclusivement française et celle-ci, et dans ce seul cas de figure, serait en effet irresponsable. Néanmoins, l’essence même de la guerre est le danger qu’elle présente pour ceux qui la font, ou doivent la faire. La théorie du « zéro mort » en conflit est utopique. Et l’on ne fait pas la guerre uniquement par drones ou par voies aériennes. Être responsable c’est assumer le choix d’envoyer nos militaires au combat et parfois à la mort. Une fois encore, Michelle Alliot Marie botte en touche, tout comme elle botte en touche à la question « Faut-il revenir au contrôle aux frontières pour les non-européens dans l’espace Schengen, comme le propose Nicolas Sarkozy? //RO

 

 

INTERVIEW – Depuis le campus des Jeunes Républicains, au Touquet (Pas-de-Calais), Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Intérieur, évoque la possible intervention de troupes françaises en Syrie. « Quand on est responsable, on n’a pas le droit de mettre en danger la vie de nos soldats« , déclare-t-elle au JDD.fr.

La France doit-elle intervenir militairement au sol, en Syrie, contre l’Etat islamique?
Envoyer des troupes sur le terrain, c’est ne pas connaître le terrain et l’histoire de la Syrie. La situation de l’Irak, ce qui s’y est passé depuis dix ans devrait rester dans l’esprit des responsables politiques. Quand on est responsable, on n’a pas le droit de mettre en danger la vie de nos soldats.

Toute intervention est-elle donc exclue?
C’est une coalition internationale qui doit agir. D’abord, la France n’a ni les moyens ni les connaissances pour agir seule. Même une coalition Europe-Etats-Unis n’est pas possible. Cela validerait la stratégie mise en place par Al-Qaïda, et reprise aujourd’hui par l’Etat islamique, de vouloir une guerre entre l’Occident et le monde arabe. Maintenant, Paris peut jouer un rôle pour créer cette coalition.

« Penser un plan à l’échelle européenne pour les migrants »

Dans son interview cette semaine au Figaro, Nicolas Sarkozy veut « mobiliser au sol des forces terrestres de pays de la région », mais aussi les experts français nécessaires à une intervention de l’armée de l’air. Qu’en pensez-vous?
Quand vous avez des troupes qui ne connaissent pas le terrain, ni les coutumes du pays, il risque d’y avoir une incompréhension entre la population et les armées étrangères. C’est donc une évidence de mettre en avant les Etats du Golfe ou la Jordanie. En revanche, l’envoi de militaires français au sol serait aujourd’hui irraisonnable, irresponsable.

Lire la suite sur http://www.lejdd.fr

Illustration Le Colonel 2.0 : Michèle Alliot-Marie
lejdd.fr

Lire aussi : 64% des sympathisants des Républicains veulent une « intervention militaire terrestre en Syrie »

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.