Minute cynique … par Pierre Duriot

Le 22 avril 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Minute cynique… « suicidez-vous », c’est odieux non, cette injonction des Gilets Jaunes face aux flics qui payent un lourd tribut à leurs conditions de travail et leurs cadences infernales ? Oui, mais attention, pas d’amalgame, ce ne sont que quelques Gilets Jaunes, des radicalisés, ils sont une minorité. D’ailleurs les Gilets Jaunes dans leur ensemble sont les premières victimes de leurs extrémistes. La majorité des Gilets Jaunes sont pacifiques et manifestent l’envie de s’intégrer à la société. Des yeux crevés, chez les manifestants, c’est odieux non ?

Ces flics qui se sont permis de viser les yeux, aux flasballs, avec des ordres, ou pas d’ordre, on ne sait pas. Mais même s’il y avait ordre, on n’est pas obligé d’appliquer bêtement un ordre abject. Oui, mais attention, pas d’amalgame, ce ne sont que quelques quelques flics, des radicalisés, ils sont une minorité. D’ailleurs les flics dans leur ensemble sont les premières victimes de leurs extrémistes. La majorité des flics sont pacifiques et manifestent l’envie de s’intégrer à la société. Oui, ma brave dame, certes, mais on vous voit venir avec votre rhétorique bien huilée, le seul problème c’est que pas d’amalgame, ça ne marche qu’en cas d’attentat et que quand les terroristes sont musulmans, c’est à dire, toujours. Non ? Il reste quelques Corses ? Oui, il reste quelques Corses. D’accord, mais avec les Corses, ça ne marche pas non plus. On dit comment alors ? Ca dépend, si c’est les Gilets Jaunes, on dit : tous des fainéants et des bons à rien. Si c’est des flics, on dit : tous des cow-boys. Et si c’est des Corses, on dit : tous des nationalistes. On se demande bien qui a pu foutre une telle merde dans ce pays pour que des gens qui sont strictement identiques les uns aux autres en arrivent à se détester autant ? Le président ? Oui, mais attention, pas d’amalgame, ce n’est qu’un président, un radicalisé, il est une minorité. D’ailleurs les présidents, dans leur ensemble, sont les premières victimes de leurs extrémistes. La majorité des présidents sont pacifiques et manifestent l’envie de s’intégrer à la société… comment, il n’y aurait qu’un seul président ?

http://www.pierre-duriot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.