Minute cynique… par Pierre Duriot

Le 02 mai 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Minute cynique… il paraît que le gouvernement n’avait pas vu venir le mécontentement du peuple, sous forme de vagues de gilets jaunes. Le président avait dû confondre une élection par défaut et un plébiscite. Seul Houellebecq avait anticipé le truc, comme quoi un écrivain c’est parfois plus clairvoyant qu’un président nanti d’un service de renseignement.

Vous savez quoi, les syndicats non plus, n’ont pas vu venir le mécontentement du peuple et ce pauvre Martinez a dû être exfiltré, pour sa sécurité, des cortèges de manifestants du 1er mai. Les dirigeants syndicaux ont dû confondre, eux aussi, une élection à la majorité des 9 % de syndiqués de notre pays, avec un plébiscite. C’est drôle, dit comme cela, on a l’impression que les syndicats sont plutôt du côté du gouvernement puisqu’ils cristallisent tous les deux les mêmes mécontentements de la part des mêmes gens. Non, ce n’est pas possible, allons, allons, les syndicats ont toujours combattu le pouvoir, tout le monde sait cela. Sauf quand les syndicalistes terminent sur les listes électorales, tout le monde sait cela également. Comble de l’ironie, une gilet jaune apeurée par les charges irraisonnées des policiers expliquait qu’elle comptait sur les Black-Blocs pour les protéger des flics. Il est vrai qu’on a pu voir le bras armé du pouvoir s’en prendre plus facilement à des mères de familles manifestantes qu’à des caïds de quartiers. Plus ça va dans ce pays, plus la réalité est désagréable, mais qu’à cela ne tienne, à LREM et à la gauche de LREM, on s’est adapté et le déni de réalité permanent est érigé en campagne électorale. Comme le disait le regretté Guy Béart, le premier qui dit la vérité… est un facho.

http://www.pierre-duriot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

2 thoughts to “Minute cynique… par Pierre Duriot”

  1. De dire que le président (petit « P ») est un jeune incapable élu par défaut, est ordinaire.
    Dire qu’il n’a rien vu venir, prouve mon premier…
    La coupe a enfin débordé avec la vilaine affaire des retraites des vieux… N’y a t-il donc pas dans l’entourage de ce président (petit « P ») des fils ou des filles de parents qui survivent chichement ? Seraient-ils donc tous « riches »?
    D’où je suis, on me pose des questions: comment la France qu’on aime, le pays qui a donné au Monde les fameuses Lumières, a élu semblables imbéciles? Depuis que je vote, depuis donc 1957, j’ai vu pas mal des ces politiciens de bistrots, (Au moins buvaient-t-ils de la gnole de chez nous) , avec celui-là, je suis déboussolé en pensant à l’avenir de notre postérité !
    Qu’avons-nous donc fait au Bon Dieu ?
    PS : …. et que va-t-il décréter pour la reconstruction de Notre Dame. J’ai peur.

  2. Oui, certains sont les ennemis de la Vérité…..beaucoup trop gênante pour eux ! Ils espèrent sans doute que tout peut passer inaperçu…….ils oublient simplement que tout se découvre ! même si, en effet, ils essaient de s’occuper du premier qui la dit !!! Oui, Guy Béart avait raison…. il me semble que ça a toujours existé !

Les commentaires sont clos.