Minute cynique… par Pierre Duriot

Le 04 juin 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Minute cynique… le préfet du Maine-et-Loire, Bernard Gonzalez avait signé la demande d’expulsion d’un marocain de 52 ans, au vu de son casier judiciaire, contenant pas moins d’une cinquantaine de faits délictueux, commis entre 1985 et 2015, avec, comme florilège, recel, vol avec effraction en récidive, violences volontaires, dont l’une a concerné un officier de police avec arme, évasion d’un établissement pénitentiaire avec violence, escroquerie, trafic de stupéfiants… un genre de routine.

« Sa présence constitue une menace grave pour l’ordre public”, a estimé le préfet. Une cinquantaine de condamnations, donc, en France, mais aussi en Espagne, qui lui valurent trois ans d’emprisonnement avec interdiction d’entrée dans l’espace Shengen jusqu’en 2020. Cinq jours après la décision du préfet, le 28 janvier dernier, la demande est jugée en référé au tribunal administratif de Nantes et le verdict tombe : retour au pays. Mais le Conseil d’Etat, payé grassement avec nos sous, estime que « La décision préfectorale d’expulsion porte une atteinte grave et manifestement illégale à sa liberté de mener une vie familiale normale ». Les victimes apprécieront. Et les sages ajoutent que les faits reprochés seraient anciens… bien sûr, puisqu’il était en prison. Mais le pauvre Marocain, qui vit au Maroc, actuellement, se plaint d’avoir la vie dure, car il ne connaît pas les codes de ce pays qui lui est devenu étranger, alors qu’il connaît parfaitement ceux de la France, pays dans lequel il souhaite revenir, bien sûr. En plus, le pauvre, sa femme est restée en France. Oui, comprenez vous, la vie de bandit, au Maroc, c’est moins facile qu’en France. Le conseil d’état, donc, a annulé la décision du tribunal et rien ne s’oppose donc plus à ce que le Marocain revienne en France. Vous payerez bien le billet d’avion ?

http://www.pierre-duriot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

3 thoughts to “Minute cynique… par Pierre Duriot”

  1. C’est aussi le Conseil d’ Etat qu’il faut sanctionner. Voire dissoudre. Une institution qui sert de maison de retraite dorée à nos anciens chefs d’états corrompus, ayant oeuvré à la démolition de la France : Giscard, Sarkozy plus l’ancien ministre Fabius. Vous vous rappelez ? Celui qui a fourni des armes aux terroristes, puis a déclaré : Al Nostra fait du bon boulot…

  2. Difficilement digeste ce retour en France d’un type avec un passé aussi lourd de délits graves et qui a perdu son âme de Marocain pour garder celle de Français… Elle est bonne celle-là ! Un « Français » qui TUERA du Blanc sans hésiter sur notre territoire !!!
    Le Conseil d’Etat avec son annulation d’une décision du tribunal est CRIMINEL !!!

Les commentaires sont clos.