Minute cynique… par Pierre Duriot

Le 15 février 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Sans gêne aux entournures, Macron exhorte les Gilets Jaunes à retrouver une « saine raison ». Surréaliste non ? Dix milliards en trompe l’oeil pour les amadouer, une baisse du chômage fantasque que tous les spécialistes du travail se sont empressés de dézinguer et le président nous demande de devenir « raisonnables », on hallucine. Monsieur le président, soyez raisonnable vous même, arrêtez de faire tirer dans la figure des Gilets-Jaunes, demandez aux flics d’arrêter les casseurs qui pourrissent les manifestations avec la bénédiction de la Police, ordonnez à la justice d’enquêter sur le contenu du coffre de Benalla qui a disparu. Mais encore, cessez d’augmenter les taxes sur le gasoil, arrêtez d’inventer des taxes sur tout et n’importe quoi, ne donnez plus notre argent aux pays africains, donnez l’ordre de faire cesser les fraudes aux impôts et aux allocations, n’accueillez plus sur notre sol des bandits islamisés qui tuent nos concitoyens. Prenez soin de notre armée, rapatriez nos soldats qui se font tuer dans des guerres de religion qui nous échappent, cessez de vendre des armes à des pays qui ne sont pas nos amis, cessez de dire du mal de la France et des Français en toutes occasions, faites annuler les condamnations des gilets jaunes pour des broutilles, penchez vous sur le sort de nos campagnes déshéritées, ayez de l’empathie pour nos concitoyens qui souffrent et ont parfois moins, pour vivre, que des migrants arrivés avant hier dans notre pays. Oui, Monsieur le président, on a cru comprendre que vous aimeriez qu’on vous aime, alors cessez de nous bourrer le mou avec des heures de monologue stérile, retrouvez une saine raison…

http://www.pierre-duriot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 thoughts to “Minute cynique… par Pierre Duriot”

  1. Un retour à la raison nécessite une remise à plat du rôle de l’Etat, lequel doit se recentrer sur ses missions régaliennes au service des citoyens et s’abstenir de prélever plus de la moitié des richesses créées dans notre pays dans le but, par une redistribution discutable, d’imposer aux Français des changements de comportement et d’acheter une clientèle d’électeurs. Le chantier est immense, le courage indispensable…autant dire que l’espoir de voir disparaître l’Etat mamma bien pensant et recréer la république du mérite est bien mince.

  2. Je croyais qu’à l’ENA on apprenait aussi à entendre et à comprendre …
    Bon, il a — paraît-il — écouté et entendu, hélas le pôvre et ses gens n’ont toujours rien compris.
    Comment tout cela va finir ? Et là, j’ai peur.

    .

  3. Pierre, je ne puis que souligner ce que vous écrivez …Macron, n’a aucune idée de ce qui se passe dans le bas peuple ..Il massacre les classes moyennes qui font tourner le pays. Ne parlons pas de ceux qui comme vous le dites n’ont pas ce que certains migrants reçoivent dès leur entrés sur le territoire français !
    Je souligne pour l’avoir lu que tous ces « gens » nous coûtent la bagatelle de 75 MILLIARDS d’euros…..Je demande a nos concitoyens de vérifier avant de solliciter leur hébergement …

  4. « Retrouver une saine raison »? Mais c’est un gamin gâté qui ne supporte pas la contradiction, et peut-être même un psychopathe selon un psychiatre italien. En plus, il est aux ordres de ceux qui l’ont fait élire, alors je le vois mal revenir à la raison.

Les commentaires sont clos.