Minute cynique… par Pierre Duriot

Le 12 avril 2019 – Le Colonel 3.0

© Pierre Duriot

Minute cynique… un pote à Macron nommé à la direction générale de General-Electric France, c’est pas un problème. A Nice, dans l’affaire Legay, la policière chargée de cette enquête est la compagne du commissaire mis en cause dans cette affaire. C’est pas un problème. Raphaële Rabatel, femme de Gilles Le-Gendre, président des députés La République en marche, nommée à la Française des jeux, comme directrice de la communication. C’est pas un problème. Mohammed Adnène Trojette, nommé conseiller numérique à l’Elysée, aux côtés d’Emmanuel Macron et qui participe à un colloque du Tunisian Think Tank autour du renouveau des institutions tunisiennes. C’est pas un problème.

L’usine du Creusot, qui a forgé les calottes de cuve de l’EPR de Flamanville, mais avec des défauts, sous la houlette de Michel-Yves Bolloré, proche de Macron, qui avait obtenu la commande et lancé la fabrication. C’est pas un problème. Castaner, qui accuse les associations pro-migrants de trafic avec les négriers, avant de se rétracter. C’est pas un problème. Sibeth Ndiaye, franco-sénégalaise, qui exerce des pressions sur les journalistes dont les articles lui déplaisent, se moque publiquement de Simone Veil et explique qu’elle ment pour soutenir le président. C’est pas un problème. La vente, sous le ministère de Macron, de l’aéroport de Toulouse à des sociétés fantoches, qui se révèle un fiasco financier. C’est pas un problème. La liste est longue comme ça et rien n’est un problème. Par contre, Loiseau ne décolle pas dans les sondages et ça c’est un problème. Il faut faire quelque chose. Bruno Lemaire a bien une idée et explique tout haut que de parler de tout ça, ça attise les populismes. C’est vrai quoi, une élection où il y a d’autres candidats que La République en Marche, c’est un vrai problème, ça fait le jeu des populistes. Le mieux serait que l’on supprime ces élections qui risquent d’être une aubaine pour les populistes et que l’on supprime aussi ce peuple qui pense mal et qui vote mal pour le remplacer par des… enfin des… vous voyez bien ? D’ailleurs c’est en cours. Seulement, si on supprime le peuple qui vote mal, qui va payer les allocations des… bref, c’est mal parti.

http://www.pierre-duriot.com

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “Minute cynique… par Pierre Duriot”

  1. en Afrique nous avons des républiques bananiers,ou toutes la tribu du dirigeant a une place dans l’appareil d’état en France c’est la république benalliere et après macron fait la gazelle effarouchée devant la violence du peuple,mais à mon avis il n’a encore rien vu

Les commentaires sont clos.