Mon ras le bol…. par Roland Piétrini

Le 14 décembre 2013  par Roland Pietrini
Le 14 décembre 2013   par Roland Pietrini

 

La sanctuarisation du budget de la défense est un mensonge d’Etat, un de plus..

La direction des affaires financières du ministère de la Défense n’était pas au courant, un amendement permet de supprimer 66,44 millions d’euros dont 11,5 pour l’équipement des forces  et 16.5 pour la préparation des forces.

La France de demain? Pourquoi pas?  Il suffit de la vendre aux plus offrants!
La France de demain? Pourquoi pas? Il suffit de la vendre aux plus offrants!

C’est un nouveau coup bas pour la défense qui est taxée à hauteur de 20% sur les 302 millions d’annulation prévus. Comment croire au discours d’un ministre de la défense qui semble n’avoir pas été mis au courant par Bercy ?  Comment ne pas être scandalisé par des choix de technocrates qui sabrent en aveugle ?

Il faut savoir que la DGA est en rupture de paiement et n’honore plus les factures des entreprises depuis octobre.. Certaines vont mettre la clé sous la porte et notamment les plus fragiles des PME.  Quant aux tout petits, ils n’ont plus qu’à se brosser et à regarder la cheminée vide, le père Noël ne passera pas.

Pendant ce temps la communication élyséenne fait  rouler du tambour pour montrer un président humain se rendant en Centreafrique pour encourager nos soldats. Mais de qui se moque-t-on ?  Ainsi, l’opération militaire en Centrafrique «ne devrait rien coûter à la France», a assuré François Hollande lors de son entretien samedi avec TV5, France 24 et RFI. Or, l’opération franco-africaine n’a fait à ce jour,  l’objet d’aucune décision de l’Union européenne et d’ailleurs selon Merchet du journal Opinion, Paris n’a pas formellement sollicité ses partenaires européens pour participer à l’opération Sangaris et ils n’en ont été officiellement informés à Bruxelles que le 28 novembre.

Foutage de gueule ?  Pardonnez mon expression mais mon ras le bol n’est pas feint.

Chaque jour qui  passe, démontre un gouvernement aux abois qui dirige  ce pays à vau l’eau, avec un foulard sur les yeux, sans vision à long terme, en cassant les outils de notre puissance, dont la défense est l’un des éléments majeurs, comme on casse un jouet devenu encombrant.

Aucune vision à long terme, certes, depuis des décennies, la droite républicaine comme la gauche déroulent un tapis devant les pieds d’une Marine Le Pen  qui n’a qu’à se baisser pour ramasser les fruits de leur couardise mêlés d’incompétence. C’est un fait!  L’UMPS ce terme finit par raisonner aux oreilles des gens, a failli. Gnafron et Madelon jouent à voyager dans le grand guignol de notre théâtre international de marionnettes, en faisant croire que Mandela leur a  appris la tolérance.

Lire la suite ici

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.