Monsieur Véran, elles sont où ces « putains de primes » ?

Le 23 mai 2020

J’ai fait le choix, une fois encore, de mettre mes vecteurs de diffusion au service d’une cause qui m’est chère, celle des EHPAD, de leurs personnels soignants et non soignants, et bien entendu celle des résidents. Comme cela avait été le cas dans l’affaire de l’attribution des bons de carburant Total. Une affaire qui avait trouvé un heureux dénouement, grâce notamment à l’intervention du député Gosselin. Pour mémoire, vous trouverez le lien de mon billet infra.

Cette prime dite « à géométrie variable » n’a toujours pas atteint les personnels des EHPAD qui poussent aujourd’hui, à juste titre, un coup de gueule auquel je m’associe. Après la colère concernant « les putains de masques » (l’expression n’est pas de moi), les gels, les tests, nous en sommes une fois encore au stade des promesses, voire des mensonges et des dissimulations.

Alors Monsieur Véran, un peu moins de brassage d’air, un peu moins de paroles, nos personnels, ces héros, attendent désormais des actes.

Vous trouverez également infra la copie du courrier adressé au député Philippe Gosselin par le Docteur Hubert Englebert, MEDECIN-CHEF Médecin Gériatre – EHPAD « LE CASTEL BLANC » – 68290 MASEVAUX-NIEDERBRUCK

Objet : Quid du décret de la prime « Covid-19 » pour les personnels des EHPAD ?


Monsieur le Député, 

A priori, on a l’impression de revivre le « dossier » des bons Total : en effet il semble qu’à la date de ce jour, le décret pour l’attribution de la prime aux soignants des EHPAD n’ait toujours pas été publié ? Contrairement aux autres catégories concernées : 

Coronavirus : le décret sur la prime des soignants a été publié le 15 mai 2020 (Lien infra)

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/coronavirus-le-decret-sur-la-prime-des-soignants-a-ete-publie-1203309 

Donc vu le délai pour établir les fiches de paie et procéder au paiement de ladite prime, les soignants des EHPAD victimes de nouveau d’une discrimination honteuse de la part de ce gouvernement qui n’est pas avare d’éloges à leur endroit mais ne passe pas aux actes, toucheront cette prime au plus tôt sur la paie de juillet donc à la fin de ce mois ! Enfin, on a l’habitude avec ce gouvernement des « effets d’annonce » et pas que dans le domaine de la santé, ce qui peut amener à des tensions sociales graves amenant un pays qui souffre déjà beaucoup, plus qu’à l’époque des gilets jaunes, au bord du précipice menant au chaos… Nous devons rester confiants dans nos Institutions à l’exemple du Sénat et la commission qu’il met en place et qui devrait quand même amener des responsables dans ce gouvernement à venir s’expliquer devant la CJR. Avec mes respects républicains et mes remerciements pour votre action sur ce point et celui soulevé dans mon mail d’hier. 

DOCTEUR H. ENGLEBERT

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

2 thoughts to “Monsieur Véran, elles sont où ces « putains de primes » ?”

  1. C est sur que l heure est grave et il n est plus temps de nous raconter des salades cad plus de blablas des résultats !! il est temps de sortir du mensonge politico médiatique et de ruer dans les brancards c cas de le dire la vérité c est ce que ce virus a mis à la lumière la vérité sur ce qu’ est devenu notre beau pay sans gouvernail et aux mains d ennemis! Qui dilapidé notre patrimoine et notre richesse entre coquins au lieu de l employer au service des citoyens et des institutions

  2. Des cliniques privees ne reverseront pas les primes aux soignants, car les actionnaires estiment qu ayant ete requisitionnes par l etat , ils ont perdus de l argent en ne pouvant effectuer des actes chirurgicaux plus rentables.
    Il en est ainsi dans une clinique privee du 5 arrondissement de Paris faisant partie d une grande chaine internationale dirigee par un Anglais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.