Économie, Famille, France, Politique

Nos aînés deviendront-ils une charge insupportable pour la société ?

263

Par Philippe Kerlouan

Le 23 octobre 2018

Boulevard Voltaire

 

 

« Considérera-t-on les personnes âgées comme des citoyens de seconde zone ? Les tentatives récurrentes pour autoriser par la loi l’acte d’euthanasie le font craindre. On présente une telle mesure comme une nouvelle étape dans la conquête de la liberté. » //PK

 

En ce qui me concerne, j’en ai bien peur… //RO

 

 

© Pierre Duriot

 

Notre société s’enorgueillit de repousser toujours plus loin les limites de la mort, mais elle n’a guère anticipé les conséquences de ce progrès médical : déséquilibre démographique, dépendance, retraites… Tout cela coûte un « pognon de dingue », selon le mot célèbre de notre Président, qui pense avec une calculatrice. Nos aînés risquent-ils d’être bientôt considérés comme des bouches inutiles, voire des parasites, une charge pour la population active ?

Un dossier, publié dans Le Point, suscite des interrogations pour l’avenir. De 2005 à 2018, les plus de 85 ans sont passés de 1,5 à 2,1 millions (+ 40 %). Dans cinquante ans, le nombre des plus de 75 ans aura doublé, celui des plus de 85 ans quadruplé. D’où un système de retraites bientôt en faillite, car le nombre d’actifs diminue pour des raisons économiques et démographiques ; une dépendance de plus en plus coûteuse, surtout pour les classes moyennes, qui n’ont pas toujours assez de ressources pour subvenir aux besoins de leurs aînés, et trop pour toucher des aides de l’État.

Les personnes âgées coûtent de plus en plus. C’était prévisible, mais, comme pour les retraites, les différents gouvernements n’ont pas pris les mesures nécessaires. Ils se sont résignés à une démographie déficitaire, qui menait à une impasse, quand ils n’ont pas découragé la natalité par une politique hostile aux familles : baisse du quotient familial, modulation des allocations. Sans compter la dislocation des repères familiaux.

Lire la suite sur http://www.bvoltaire.fr

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!