« Leur projet… nous pourrir la vie ! »

Publié par Pierre Duriot sous le titre « Routiers immunisés… »

Chaque jour apporte son lot de bizarreries : les restaurants routiers sont exemptés des passeports sanitaires. Les routiers avaient menacé de rentrer dans la danse au 15 août et de bloquer le pays, si on leur imposait le pass-sanitaire pour livrer la France. Ils ont été entendus et pourront continuer à manger dans leurs restaurants routiers préférés.

Par extension, tout le monde pourra donc goûter au menu routier, il semble assez évident que les restaurateurs n’iront pas viser le 40 tonnes stationné sur le parking. Plus concrètement, quand on sait que le RER sera aussi exempté de pass-sanitaire, on comprend que le pouvoir veut tout de même que le pays travaille, vaccin ou pas, mais il ne veut pas que le pays prenne du plaisir. On est bien dans l’unique objectif de pourrir la vie des gens, avec deux conclusions à en tirer : plus votre pouvoir de nuisance ou de blocage est important, moins vous aurez de contraintes. Et les considérations sanitaires sont totalement secondaires dans les raisons qui président aux multiples torsions des obligations et exemptions. Chaque jour qui passe plaide plus en faveur d’un changement de société que d’une banale lutte contre une épidémie, non corroborée par des services d’urgence presque déserts.

1 réflexion au sujet de « « Leur projet… nous pourrir la vie ! » »

  1. Je ne retiendrais que la dernière phrase : « Chaque jour qui passe plaide plus en faveur d’un changement de société que d’une banale lutte contre une épidémie, non corroborée par des services d’urgence presque déserts. »
    Lorsque les Français auront bien pris conscience que la réalité est biens dans cette phrase et, bien entendu, pris les mesures pour y faire face; peut-être que l’auréolé de l’ Elysée modifiera sa stratégie.
    Pour l’heure il continue à nous prendre pour des « cons » (ce que nous sommes d’ailleurs) et poursuit avec 39% de suffrages son bonhomme de chemin.
    Je conclue avec cette évidence (sic) émise par notre Dart malin : « La barbarie à laquelle nous nous confrontons depuis de nombreuses années est une barbarie qu’il est difficile de combattre tant elle n’a pas de nationalité ni de religion. »
    Fermez le ban.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :