Nous ne serons pas les chiens de garde de l’État!

© Pierre Duriot

Plus de 250 universitaires, intellectuels et artistes disent leur solidarité avec le mouvement des Gilets jaunes, estimant que «c’est la responsabilité historique de la gauche de ne pas laisser le champ libre à l’extrême droite».

Qui aurait cru qu’un gilet suffirait à ébranler l’État ?

Nous assistons depuis deux mois à un mouvement populaire de grande ampleur soutenu par une grande partie des Français. Ce mouvement a pris le gilet jaune comme symbole. Ce gilet de sauvetage qui signale le danger est devenu un cri de ralliement contre la casse sociale en marche : « ne nous écrasez pas » ! Il permet de rendre visibles ceux qui restent d’ordinaire invisibles. En occupant pacifiquement des ronds-points, les Gilets Jaunes s’inspirent à leur manière des occupations d’usines de Juin 36 et de Mai 68, et de mouvements de contestation plus récents comme les Printemps arabes, les Indignés espagnols ou Occupy aux USA.

Le mouvement des Gilets Jaunes a montré à nouveau que, face à un pouvoir prêt à tout pour imposer ses « réformes », seule la lutte permet de gagner : occuper, bloquer, manifester, toucher les lieux sensibles de l’État, de l’économie, de la finance. Tisser des liens, inventer des solidarités, s’organiser pour tenir, fédérer les colères, rechercher des convergences, créer de nouvelles formes de résistance, penser de nouvelles manières de faire de la politique.

Lire la suite https://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/120119/nous-ne-serons-pas-les-chiens-de-garde-de-letat?fbclid=IwAR0WIMxblkDUfNLlk1dVQfYNeHgunu7Y0MQ9kRx3tPn42MTyVMHsboGP4A8

Ce texte est une pétition ouverte, pour la signer cliquer ici

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

6 thoughts to “Nous ne serons pas les chiens de garde de l’État!”

  1. Bonjour Régis. Etes-vous au courant? C’est très grave:

    Le 22 janvier prochain Macron va signer avec Merkel le Traité d’Aix-La-Chapelle.
    Ecoutez le député européen Bernard Monot le présenter, c’est lumineux.
    https://youtu.be/tZvJcTig1Kg

    voici retranscrit l’essentiel de l’intervention de Bernard Monot
    Nouveau traité de coopération franco-allemand qui sera signé par Macron et Merkel le 22 janvier prochain dans la ville allemande d’Aix-la-chapelle.
    Son objectif : établir une convergence renforcée entre la France et l’Allemagne dans tous les domaines essentiels : économie, politique étrangère, sécurité, éducation, culture, recherche et technologie, climat, environnement, coopération entre les régions frontalières et les sociétés civiles…
    Question de Bernard Monot : l’Allemagne est-elle le meilleur partenaire pour la France ?
    La gestion de la zone euro par l’Allemagne est un désastre économique et social pour tous. L’Allemagne de Merkel est le plus grand pollueur au sein de l’Europe avec ses centrales à charbon. Pour la France c’est un nivellement par le bas de notre système de protection sociale sur le système social allemand, c’est-à-dire un retour progressif vers un prolétariat digne du XIXème siècle qui, en plus, exploitera des migrants économiques.

    Pour Emmanuel Macron, l’Allemagne n’est en fait qu’un prétexte pour faire plier ce peuple français qu’il déteste, un prétexte pour effacer, plus rapidement, la France et son identité.
    Ce traité funeste s’emploie à faire sortir ces régions frontalières françaises du giron du territoire national, à déconstruire toujours plus son droit du travail, son système de protection sociale et pire, sa défense nationale.

    Evidemment, comme pour le Pacte de Marrakech, les Français n’ont jamais entendu parler du traité d’Aix-la-Chapelle à la télévision. Tous enfumés par le pseudo grand débat national pendant que dans notre dos Macron prépare un nouveau putsch contre la France.

    En effet, ce traité devrait expérimenter des clauses d’exception à la loi de la République des régions franco-allemandes frontalières, les euro-districts, sur le modèle des länders allemands. C’en sera fini des lois françaises dans ces eurodistricts. L’Alsace repassera sous régime allemand et la langue administrative sera l’allemand.

    Pourquoi est-ce une véritable trahison de Macron ? Parce que le Président est le garant de l’unité et de l’indivisibilité de la République française.
    Macron, tel un Judas, va livrer l’Alsace et la Lorraine à une puissance étrangère.
    Macron continue son travail de destruction de la nation française. Président élu légalement il y a 18 mois, il est totalement illégitime aujourd’hui.
    Il n’a jamais été mandaté pour engager la France dans une soumission volontaire à l’Allemagne. C’est une haute trahison contre les Français.
    J’appelle les Français et en particulier les GJ à interdire à Macron, les 13 et 20 janvier, de signer ce traité d’Aix-la-chapelle, négocié en catimini. Réclamez un débat et un referendum sur ce sujet.
    Le Président Macron est au service de la France et des Français et non pas de Merkel et des Allemands.

  2. Je vois les noms es qualité des signataires : en fait des intellectuels quand en fait, tout ce que les p’tits gens demandent (en plus des réductions/annulations des taxes etc.. ) c’est qu’on leur foute la paix et d’arrêter de les emmerder…
    Arrêter de nous casser les pieds avec des règlements tordus pondus par des technocrates incompétents, des tracasseries administratives, de ces petites taxes ici et la, des radars raquetteurs, des autos super vérifiées, des 80kl/h imbéciles (en campagne) et enfin, a arrêtez de distribuer nos ors aux émigrants illégaux.
    C’est pourtant vachement simple ! Simple aussi de dire aux citoyens : Scusez moi, j’me suis planté !

  3. Je ne veux pas monopoliser la rubrique commentaire de ce blog,mais il est écrit,fraternité,égalité sur le fronton de nos mairies,je suis peut être fleur bleue,mais il me semble que si le problème de l’égalité fiscale était réglée en premier ,une grande partie du reste serait plus facile a solutionné.
    Pourquoi lorsqu’un frontalier Français travaille en Suisse,en cas le licenciement ce sont
    les Assedic Français qui payent les indemnités ,c’est le gouvernement Français qui a signé une telle convention de soumission pour notre pays,pensant peut être que la confédération Helvétique n’embaucherait pas de frontaliers sans ses conditions,il faut quand même savoir que les salaires les plus bas sont au moins le double de France.
    Concernant les exilés fiscaux Français résidents fiscaux a l’étranger doivent être plus de 183 jours hors de France ,depuis plusieurs mois la presse a distillé des noms et bien
    Bercy fait semblant de s’en préoccupe.
    En ce qui concerne les journalistes de tous bords,il me semble qu’il faut introduire une limite au montant des salaires bénéficiants du 30% de réduction sur la feuille d’impot les journalistes de l’audiovisuel qui ont des salaires de plus de 15000 € mensuel 30% de réduction c’est de l’obscénité limitons cette réduction sur les premiers 5000€.
    Nous avons vu que notre gouvernement prête a fonds perdus a des états Africains pour payer leurs fonctionnaires,et en retour eux achètent leur camelote a d’autres pays qui eux ne prêtent pas a fonds perdus,nous pourrions également parler de nos 700 hauts fonctionnaires dans les commissions administratives indépendantes qui ne produisent rien ne servent a rien surtout avec des salaires également obscènes pour aucune production.
    50 ans de laxisme en tous genres de la part des classes politiques successives ont amené le pays dans la grave situation ou il est aujourd’hui.
    En mois de 20 ans l’Allemagne a cumulé 3000 milliards€ d’exportations nettes la
    France zéro et c’est eux qui ont perdu la guerre

  4. Il est vrai que remettre l’isf ne servirait à rien,car 95% de ceux susceptibles de le payer sont résidents fiscaux dans des pays autour de la France le cas de MR Ghosn 7 millions d’euros de revenu Renault France mais paye a l’impôt aux Pays bas où il est résident,parce que l’impot est plus faible qu’en France et bien d’autres grands patrons francais,les gens du show bizz,beaucoup de sportifs.Bercy nous dit qu’il n’est pas possible de revenir sur le sujet car de très nombreuses conventions fiscales sont signées avec ces pays d’accueil. Adoptons le système US les exilés fiscaux devront payer au trésor Français la différence entre l’impôt payé dans le pays d’accueil et celui qu’il aurait payé en France et cela bien entendu sur les seuls revenus et accessoires établis dans la république Française,mais le défaut de cette mesure c’est qu’elle frappe les amis du PRÉSIDENT

Les commentaires sont clos.