Olivier Véran au cœur du délire sanitaire

Cet homme est un pur produit psycho-rigide du socialisme. C’est tout dire.

Qu’on le veuille ou non un ministre de la Santé doit assumer les décisions prises dans un contexte sanitaire donné, que ces décisions lui aient été soufflées par des experts et avalisées par le pouvoir au-dessus de lui. Il faut donc estimer qu’Olivier Véran, est bien le maître d’œuvre de la politique face à l’épidémie de covid-19.

Il l’a prise en main dès le début et a affirmé d’emblée son autorité à l’origine des mesures qui n’ont cessé d’affluer depuis mars dernier, qu’il s’agisse du confinement initial puis des diktats de plus en plus restrictifs assénés ces derniers temps en réponse à une soi-disant virose renaissante.

On peut donc dire que la chape de plomb qui pèse depuis sur la population, l’atmosphère anxiogène omniprésente, la diffusion d’une version tragique de l’épidémie, la dérive autoritaire de l’action publique, toute cette nouvelle physionomie du pays, Olivier Véran l’a instaurée, en a été l’instigateur, certes pas unique mais cependant en première ligne.

2 réflexions au sujet de “Olivier Véran au cœur du délire sanitaire”

  1. Oui, mais le problème, c’est que le 1er à ne pas garder au gouvernement était bien Mr VERAN. Or, Mr CASTEX en accord avec Mr MACRON s’est empressé de le garder et de suivre la même politique inhumaine….Mr CASTEX est-il socialiste…? Donc si les Socialistes sont coupables, ils ne sont pas les seuls…

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :