Patrice Franceschi: «Le traçage est un pas de plus vers le totalitarisme numérique»

Par Alexandre Devecchio – Publié le 22 mai 2020 – Mis à jour le 24 mai 2020 – Le Figaro

FIGAROVOX/ENTRETIEN – L’application de traçage numérique Stopcovid est en débat au Parlement. Patrice Franceschi, l’auteur du tract «Bonjour monsieur Orwell» dénonce le risque d’un contrôle des libertés généralisé.

Patrice Franceschi est un écrivain et aventurier français. Il est également cinéaste, aviateur, marin et officier de réserve. Il a reçu en 2015 le prix Goncourt de la nouvelle pour son livre Première personne du singulier. Il vient de publier Bonjour Monsieur Orwell, le contrôle numérique de masse à l’heure du Covid-19 aux éditions Gallimard.

https://www.lefigaro.fr/vox/politique/patrice-franceschi-le-tracage-est-un-pas-de-plus-vers-le-totalitarisme-numerique-20200522

2 réflexions au sujet de “Patrice Franceschi: «Le traçage est un pas de plus vers le totalitarisme numérique»”

  1. En toute chose, il faut savoir raison garder et surtout, distinguer l’essentiel de l’accessoire.
    Perso, je trouve que nos libertés de citoyen sont beaucoup plus menacées par les différents gouvernements – DE DROITE COMME DE GAUCHE – qui, au fil des années, ont laissé la sharia s’installer dans plusieurs centaines de quartiers de France. S’agissant de l’appli COVID, rappelons aux « oublieux » qu’elle est optionnelle, càd que si vous ne voulez pas l’utilisez, vous ne faites rien = vous ne la téléchargez pas. Alors montrez-moi où se cache le « totalitarisme numérique » svp !
    (l’honnêteté m’oblige à préciser que je fais – fièrement ! – partie des 5 à 10% de citoyens dont le téléphone portable est « dumb », càd pas « smart » = il me sert à téléphoner et à échanger des SMS …)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :