Actualités, Armées, Education, Enseignement, France, Société

Police dans les écoles : comment la culture d’un bon nombre de profs a produit la situation dont ils se désolent aujourd’hui

405

Par Pierre Duriot

Le 05 novembre 2018

Atlantico

 

 

© Pierre Duriot

 

Les enseignants du lycée Maurice-Utrillo de Stains, en Seine-Saint-Denis, feront grève lundi pour dénoncer l’arrivée d’un ancien gendarme au poste de proviseur adjoint.

Atlantico : Quelle est la part de responsabilité du corps enseignant dans la situation actuelle des professeurs, confrontés à toujours plus de violence sur leur lieu de travail ?

Pierre Duriot : Bien sûr, à Stains, le terrain est particulier, avec une mairie PCF qui a toujours favorisé le logement social jusqu’à ce qu’il atteigne la moitié des logements sur la ville.
Il y a, au premier chef, une faute dans l’aménagement du territoire qui a encouragé à la fois la pauvreté, le communautarisme et l’absence de mixité sociale. Stains approche de la moitié de sa population d’origine immigrée, principalement d’origine arabo-musulmane. Le communautarisme y est légion et le maire, Azzédine Taïbi, est accusé régulièrement d’en faire le jeu, ce qui lui a déjà valu des remontrances de la part de la préfecture. En pratique, tous les problèmes de violence des jeunes sont rapportés à l’incurie supposée de l’état qui ne donnerait jamais assez d’argent.
Mais le monde enseignant, pas seulement ceux de Stains, a aussi une part de responsabilité. Il ferme fréquemment les yeux sur les premiers petits dérapages « communautaires », parce que c’est bien de cela dont il s’agit, en grande partie. Alors on lâche du lest, au nom du respect de la culture allogène et sous les pressions exercées par les intéressés, ce qui a rendu, au fil du temps, la situation invivable. On a cru dans les années 80, qu’en étant « tolérant » face à une partie des dérives religieuses et comportementales, on allait aider à l’intégration et sauvegarder la paix sociale. Il n’en fut rien, ce fut même le contraire. Chaque reculade républicaine a invité le camp d’en face à pousser un peu plus loin les revendications. Cette réticence à appliquer la règle nationale, outre le fait qu’elle soit refusée par une partie de la population, provient de l’autocensure des professeurs eux-mêmes, toujours dans l’angoisse d’être accusés de racisme et d’islamophobie. Une partie d’ailleurs des populations de culture arabo-musulmane persiste à voir dans la laïcité à la française une arme spécifiquement anti-islam, donc islamophobe. Ces professeurs croient en leur métier et c’est parfaitement louable, pensent que l’on s’en sort par le travail, l’instruction et le respect des règles, sont très fiers quand un jeune issu de l’immigration réalise, grâce à eux, un beau parcours scolaire, sont ainsi les promoteurs serviables de l’intégration et de l’assimilation. Mais cela les rend souvent, voire toujours, réticents à désigner des fauteurs de trouble et à nommer les problèmes quand ils sont le fait de ces mêmes populations. Ils ont idéologiquement, le cul entre deux chaises, sont de gauche, font la promotion de l’instruction et du vivre ensemble, mais ferment les yeux sur les attitudes communautaristes et se refusent à dénoncer des élèves perturbateurs d’origine étrangère de peur de passer pour racistes. Pourtant, le fait de se refuser à mentionner clairement l’énoncé d’un problème dérangeant, pas seulement à Stains, aboutit au fait qu’on ne se donne aucune chance de le résoudre. Mais également, on le fait rejaillir sur l’ensemble d’une communauté déjà à la peine avec le système scolaire. Rappelons qu’une trentaine et quelques de pour cent seulement des garçons d’origine nord-africaine atteint le bac, quand la population générale est entre 50 et 60 % et que les enfants de l’immigration asiatique sont à 80 %.

Lire la suite sur http://www.atlantico.fr

 

 

 

 

About the author / 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

Utilisateurs en ligne

Abonnez-vous à ce blog par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.



@LeColonelActus


Archives

Catégories

error: Content is protected !!