Pourquoi Macron ne cédera pas aux Gilets Jaunes.

« Emmanuel Macron a été embauché et pas élu ». Ces mots sont justes et traduisent parfaitement le fond de ma pensée sur le parachutage hors normes de ce personnage. Cette analyse rejoint en tous points la mienne. Celle que je vous ai transmise depuis de très longs mois. Macron a été fait par la finance. S’il doit être défait avant terme, ce sera par cette même finance. //RO

© Pierre Duriot

Depuis le 17 novembre, depuis 18 semaines, depuis 4 mois, le mouvement des Gilets Jaunes exprime la colère des français face à la politique ultra-libérale, injuste et socialement violente de Macron. Le mouvement est massivement soutenu par les français, 60 à 80% selon les semaines et les instituts de sondage. Mais Macron ne cédera pas, non pas parce qu’il ne veut pas, mais parce qu’il ne peut pas.

Etonnamment, un point semble échapper y compris aux plus affutés des observateurs de la politique française: Macron n’est pas un président « comme les autres ».

Quand je dis « comme les autres » je veux dire que contrairement à tous ces prédécesseurs sous la Veme République, de Giscard à Hollande, comme Mitterrand, comme Chirac, ou Sarkozy, Macron n’est pas issu d’un appareil politique. Il n’a jamais eu de mandat électif avant le 7 mai 2017, il n’a fait partie d’aucun appareil, d’aucun parti et n’a donc aucune « légitimité » lorsqu’il se présente à la présidence, comme celle qu’ont eue avant lui, ceux qui avaient été élu Maire de Paris, Conseiller Départemental de Corrèze, ou Député de la Nièvre. Il n’est donc pas, selon ses propres termes « assigné à résidence », à droite ou à gauche. C’est en partie ce qui a séduit une part importante de son électorat, autant que sa jeunesse – mais j’y reviendrai plus loin – mais c’est également ce qui le rend démocratiquement très dangereux.

La réalité c’est que l’appareil dont il est issu est un appareil où les « élus » ne le sont justement pas. Ils y sont cooptés. Cet appareil n’est pas démocratique. Il est oligarchique. Pour y avoir de l’influence il faut y posséder, ou être en situation d’aider à acquérir, des milliards, pas des millions, des milliards! C’est le monde de la banque d’affaires, du capitalisme financier, celui où seul l’argent règne en maitre, en thermomètre et en thermostat, de l’influence de ceux qui en sont. 

https://blogs.mediapart.fr/guillaume-quintin/blog/220319/pourquoi-macron-ne-cedera-pas-aux-gilets-jaunes?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66&fbclid=IwAR1r84gcvY9yijhRA2r89ik2V62D26O8M37_ysPjB88e0iPSFC6b4cIwZIc

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

6 thoughts to “Pourquoi Macron ne cédera pas aux Gilets Jaunes.”

  1. MACRON ne fait qu’appliquer les Grandes orientations de Politique européenne, comme l’on fait ses predecesseurs depuis le teaite de Masstrich. Il est aux ordres ( Voir toutes les explications sur le site de l’UPR).
    Solution:
    -le dégager,demande destitution ( voir le site de l’Upr – dossier complet)
    – sortie de l’UE comme le font les Britanniques.
    Nous vivons une époque heureuse !!!

  2. Oui sans doute qu’il ne sera pas réélu! quoique! Mais quand on fait l’analyse des dégâts en 24 mois, imaginez ce qu’il en adviendra dans trois ans. Nous serons, à n’en point douter, totalement islamisés; et ceci n’est pas du pessimisme mais une réalité prédite du reste lors de l’indépendance de l’Algérie où des banderolles annonçaient la couleur.
    Mais le peuple français dans son incrédulité angélique n’y a pas cru et n’y croit toujours pas.

  3. Si Macron ne cèdera pas aux gilets jaunes c’est qu’il est le seul président à autant haïr le Peuple de France.
    Mais les gilets jaunes ne cèderont pas aux caprices fous d’un psychopathe !!!
    J’ai reçu ce lien (TV Liberté) ce matin qui est un coup de gueule à ne pas louper. Il nous donne envie de prendre les armes !

    https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=mPdzoormC9c

  4. La seule solution pour éliminer cet homme :

    Un MACRON-GATE !

    Rien d’autre n’est possible que celle de prouver son illégitimité, en appliquant les lois de la République, en dénichant la grosse faille, le truc pas piqué des vers irréfutable.

    Bon courage !…

  5. Il ne cèdera pas aux Gilets Jaunes, mais si j’en crois cet article, il ne sera pas réélu en 2022 et ça c’est une bonne nouvelle!

  6. Certes c’est tout à fait exact; mais alors? que doit-on faire pour s’en débarrasser? car après tout il y a bien d’autres moyens que craindre les fortunés. Ce ne serait pas la première fois du reste et pour ce qui concerne notre pays, si nous en avons la volonté, nous le pouvons.

Les commentaires sont clos.