Pourquoi Poutine a déjà perdu la guerre

Par Jean-Baptiste Jeangène Vilmer – Le 27 février 2022

Le 24 février 2022, au premier jour de l’offensive russe contre l’Ukraine, j’écrivais1  : «  Quelle que soit l’issue de la guerre, Poutine l’a déjà perdue. En plus de pousser vers l’Ouest ce qui restera de l’Ukraine, elle va renforcer voire agrandir l’OTAN, isoler et affaiblir la Russie qui deviendra paria, et menacer son propre pouvoir à Moscou. Le début de la fin.  »2 Il peut paraître présomptueux au premier jour d’une guerre d’en prédire l’issue, et contre-intuitif – ou optimiste – d’envisager que celle-ci ne soit pas favorable au plus puissant des deux belligérants. Il me semblait toutefois que ce dénouement s’imposait comme la conclusion logique du raisonnement suivant, en cinq étapes.

Via Paypal

https://legrandcontinent.eu/fr/2022/02/27/pourquoi-poutine-a-deja-perdu-la-guerre/?mc_cid=90512d4376&mc_eid=44015bd415

2 réflexions au sujet de “Pourquoi Poutine a déjà perdu la guerre”

  1. Il y a trois perdants: la Russie, l’Ukraine et l’Europe, un seul gagnant si on continue d’être idiot: les USA. Pourquoi les accords de Minsk n’ont pas été respectés ? Et à jouer avec les allumettes nucléaires, pas sûr que les USA triomphent…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :