Purger les traditions religieuses au sein des Armées : voilà l’idée de quelques députés

Par Michel Janva – Le 12 août 2020 – Le Salon Beige

La Mission d’information sur l’évaluation des dispositifs de lutte contre les discriminations au sein des forces armées, menée par quelques députés gauchistes de la France Insoumise, LREM, PS et Modem, vient de publier son rapport. Les militaires resteront-ils muets ? Les députés se désolent des traditions religieuses, nombreuses, au sein des armées et demandent le respect de la laïcité…

Certaines traditions, comme les fêtes patronales (Éloi, Geneviève, Barbe, Michel, etc.), sont censées souder les soldats autour de codes, de valeurs et de symboles communs. À propos de l’opportunité de supprimer ou de laïciser ces fêtes, « il y a une réponse ministérielle, qui fait droit à ces fêtes d’armes compte tenu notamment de la réalité de l’histoire et de leur dimension culturelle. En pratique, personne n’est jamais obligé à poser un acte religieux en tant que tel », a assuré l’aumônier en chef du culte catholique. La valeur historique de ces symboles justifierait leur présence dans l’apprentissage des soldats, « à condition qu’ils soient remis dans leur contexte », ont précisé les membres du CSFM. Les rapporteurs observent que beaucoup de ces saints-patrons n’ont été « confirmés » qu’à partir des années 1980. À l’époque, il aurait peut-être été judicieux de choisir de se référer à des grandes batailles militaires ou à des anciens glorieux, plutôt qu’à des saints catholiques pour instaurer des fêtes dans les Transmissions, le Commissariat ou l’aviation légère de l’armée de terre.

4 réflexions au sujet de “Purger les traditions religieuses au sein des Armées : voilà l’idée de quelques députés”

  1. Les militaires sont tout à fait d’accord pour conserver le caractère laïque des armées comme du reste de l’Etat. Cela fait d’ailleurs longtemps qu’il n’y a plus en France d’ordres combattants, et que les militaires sont systématiquement laïcs. Mais, à moins d’abolir aussi l’obligation d’être prêt à mourir, et le droit corrélatif de s’y préparer, et à plus forte raison encore que dans les hôpitaux où l’on accepte des chapelains aumôniers alors que le régime n’imposait pas (avant le tout nouveau rivotriage géronticide) aux hospitalisés de mourir, le militaire doit avoir accès aux soins de l’âme. A chacun le rôle qui lui revient, et que César ne se mêle pas des relations entre le potentiel condamné à mort et son Dieu. Personne n’oblige quiconque à recevoir bénédiction et absolution avant le combat, mais l’Etat ne saurait en interdire la possibilité.

  2. Pardon j avais oublie le saint patron des cavaliers et comme ils disent:

    A nos femmes

    A nos escaliers

    A nos chevaux

    Et a ceux qui les montent

    Et par Saint Georges vive la cavalerie

  3. J’ai connu une époque ( entre 1970 et 1980) où l’Aumônier de la base aérienne de Cazaux célébrait le Saint patron par une messe , ou tous les militaires étaient conviés quelque soit leur religion et idée , jamais de conflit , jamais d’agression verbale , une belle fête , une belle messe où les règles de respect étaient rappeler , ou tout le monde chantait ensemble en une prière commune ( parfois un chant légèrement grivois ou laïque , mais que tout le monde connaissait ) le principal était là dans le rassemblement autour d’un Homme qui aimait son prochain et le communiquer , une prière vers un Dieu unique , bienveillant qui protège la vie des homme !
    Cet Aumônier a baptisé ma seconde fille et lui certainement insufflé l’amour de son prochain !
    Cette époque est révolue , unité n’est plus par la volonté d’une gauche arrogante et malveillante qui dilapide les valeurs de cette belle institution pour en faire un troupeau de moutons ! J’espère que les dirigeants de notre merveilleuse Armée ( je laisse de côté la ministre )ne se laissera pas prendre au piège de la laïcité obligatoire se dirigeant en courant vers une islamisation qui supprimera les femmes et les renverra dans leur foyer derrière une prison de chiffon ! Je prie chaque jour pour que cela n’arrive jamais

  4. la liste de ces connards, que l on puisse leur écrire.
    Laïcité, d accord mais pour tout le monde. Pas uniquement pour les chrétiens.
    Je suis catholique, version laïque, tendance athée.

    Je ne me promene pas dans les rues avec une mitre d évêque ou une couronne d épine sur la tête

    Je ne pratique pas des cérémonies, prières ou autres dans les rues ou au bord du canal de l Ourcq.
    .
    Je ne vais pas me glorifier d un baptêmes d une place dans Paris a qui l on donne le nom d un religieux non catholique et qui de plus est misogyne et anti homosexuel, merci madame Hidalgo. .

    Que ne ferait elle pas pour avoir des voix sur les listes électorales??

    . On va rire des réactions de certaines organisations communautaires.

    L armée Française n est pas religieuse comme dans certains pays ( des communautés étrangères les plus représentatives de france).

    Dans l armée Française on accepte les femmes sans rechigner.

    Alors oui fêtons la Saint Michel, la Sainte Barbe, la Sainte Geneviève, et j en oublie bien d autres

    Et par Saint Michel vive les Paras

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :