Qatar : de Sarkozy à Hollande, soumission des politiques français à un état terroriste

Par Romain Cro le 3 janvier 2015

L’Amateur Politique

Flag-Pins-Qatar-France-e1351646861928

 

« Je précise que cet article n’est que le point de vue d’un amateur qui estime avoir le droit d’exprimer sa propre vision de l’actualité, comme il la perçoit ». Romain

Depuis la présidence de Nicolas Sarkozy, le Qatar a pu s’implanter en France comme jamais une nation étrangère ne l’avait fait depuis longtemps, que ce soit par l’achat de biens immobiliers, de franchises sportives, ou en finançant des aides pour les banlieues difficiles. Le Qatar a réussi une infiltration formidable en France, au vu et au su de tout le monde, et avec la complicité de politiques français de premier plan.

Pourtant, cet état de la péninsule Arabique est connu depuis longtemps comme étant l’un des pays les plus compromis dans le financement du terrorisme islamique international, il a soutenu les printemps arabes qui ont provoqués à plusieurs reprises, la montée de l’intégrisme musulman dans plusieurs pays, il a soutenu la guerre en Libye, menant ce pays au chaos, permettant à des milices de fondamentalistes barbares d’y prendre le pouvoir.

De plus, selon de nombreux spécialistes, le Qatar est derrière la montée en puissance de l’État Islamique en Irak et au Levant. Pourtant ce petit pays semble avoir une grande influence en France, un nombre important d’hommes et de femmes politiques, de droite comme de gauche, se rendent régulièrement dans cette nation, pour des conférences ou autre prises de contacts.

Une question se pose, jusqu’où va l’influence du Qatar sur la politique française ?

On se souvient de la fondation de l’UOIF, une organisation musulmane sous l’influence des Frères Musulmans, qui eu l’approbation de l’ancien président, Nicolas Sarkozy, lors de sa création qui intervint à une époque ou Qatar et Frères Musulmans semblaient être sur la même longueur d’ondes.

Depuis l’arrivée aux affaires du Qatar en France, étonnement, les filières jihadistes se portent très bien, le financement d’aides pour les banlieues difficiles y est-il pour quelque chose ? Une question que l’on peut légitimement se poser, sachant que les français n’ont jamais étés informés sur la véritable destination de ces aides, approuvées à l’époque par le président actuel, François Hollande.

Une autre interrogation porte sur l’influence du Qatar sur la place de l’islam en France, alors que le catholicisme subit attaques sur attaques de la part de nombreux politiques, alors que l’on refuse la mise en place de crèches dans les lieux publics, alors que les églises, souvent inscrites au patrimoine mondial, sont laissées à l’abandon par l’Etat qui n’a plus à financer des lieux de cultes, et donc n’intervient jamais pour sauver des bâtisses appartenant à la culture de la nation, a contrario, on observe des autorisations et des aides publiques pour la construction de mosquées, ou d’ »instituts du monde arabe », on fête l’Aïd à la mairie de Paris, et l’on ignore aisément la montée de revendications religieuses musulmanes à travers le pays.

Lire la suite sur https://amateurpolitique.wordpress.com

 

1 réflexion au sujet de « Qatar : de Sarkozy à Hollande, soumission des politiques français à un état terroriste »

  1. De Gaulle disait : « les français sont des veaux »
    ERREUR !
    Les français sont des moutons, soumis comme des moutons, égorgés comme des moutons.
    Et bouffés de toutes parts : par les musulmans et même par les chinois.
    Qui qu’en veut ?…
    Y’a du rab.

    Numéro 6 (politiquement incorrect)

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :