Quand le général Lecointre oublie les anciens alliés de la France dans la guerre au Mali

Par Cyril Bensimon – Le 29 novembre 2019 – Le Monde

Un cadre du MNLA a choisi de faire ces révélations après des propos tenus par le Général Lecointre… C’est son affaire. Je vois mal notre chef d’état-major des Armées balancer à la presse les activités clandestines des agents de la DGSE qui sont, pour l’occasion, dans leur rôle. Tout comme le général Lecointre. Aucune polémique pour ce qui me concerne. Par ailleurs, et comme l’a justement précisé le CEMA, il ne s’agit en aucun cas de « connivence » mais de coopération. //RO

Alors que le chef d’état-major affirme que Paris n’a eu aucune connivence avec des groupes armés, d’ex-rebelles rappellent avoir fait « beaucoup de belles choses ensemble ».

Extrait :

En affirmant que la France n’a eu aucune connivence « avec des groupes armés particuliers », le général Lecointre oublie manifestement certains pans de l’histoire récente. Un cadre du MNLA, en contact début 2013 avec les services de renseignements extérieurs français, la DGSE, ne peut retenir un rire à l’écoute des mots du général. « Le MNLA et l’armée française travaillaient ensemble. On communiquait. On partageait les informations », dit-il sous couvert d’anonymat. Lorsque l’armée française est arrivée en reconquête dans le nord du Mali, en janvier 2013, les rebelles du MNLA ont souvent été des guides précieux dans la traque des différents groupes djihadistes qui avaient pris le contrôle de cette partie du territoire.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/11/29/quand-le-general-lecointre-oublie-les-anciens-allies-de-la-france-dans-la-guerre-au-mali_6021062_3212.html

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

One thought to “Quand le général Lecointre oublie les anciens alliés de la France dans la guerre au Mali”

Les commentaires sont clos.