Quelle mobilisation russe

Stratediplo – Le 23 septembre 2022

Les suppôts du régime issu du coup d’État du 22 février 2014 à Kiev s’émeuvent d’une mobilisation de la Russie.

Le mot a été, sinon mal traduit, du moins mal interprété. Ce que le gouvernement russe a annoncé n’est pas une mobilisation mais un rappel partiel. L’effectif concerné, à l’issue d’un processus qui devrait s’étaler sur plusieurs mois, ne représente qu’un tiers des effectifs militaires russes du temps de paix, ou qu’un sixième des effectifs de réserve. En valeur absolue c’est aussi bien inférieur à l’apport des mobilisations ukrainiennes.

Pour comparer avec un concept connu avant la fonctionnarisation de l’armée française, il s’agit en quelque sorte du rappel d’une partie des fractions de contingent rappelables, sauf qu’au lieu de sélectionner les réservistes en fonction de leur date de fin de service actif ils seront sélectionnés en fonction de leurs qualifications et de leur affectation de mobilisation.

http://stratediplo.blogspot.com/2022/09/quelle-mobilisation-russe.html

3 réflexions au sujet de “Quelle mobilisation russe”

  1. Faut il croire ou pas les medias qui rapportent des temoignages d’hommes raffles dans la rue ou ayant recu des papiers d’incorporation alors qu’ils n’ont jamais servi dans l’armee?

  2. Merci de nous rappeler ces précisions. Il est certains que dans la propagande médiatique qui est ressassée aux scotchés de la télévision, le mot « mobilisation » est destiné à frapper les esprits. C’est oublier que pour servir des armements et des matériels à forte technologie, le simple grenadier voltigeur ne suffit plus.
    Quant aux suppôts de l’actuel régime kievien, d’esprit nazi, osons le dire : la France et l’Allemagne y sont en bonne place.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :