Rappel sur feu le G7

Par Stratediplo – Le 26 août 2019

Une fois de plus il n’est pas inutile de rappeler quelques faits.

© Pierre Duriot

La CSCE, ou Conférence pour la Sécurité et la Coopération en Europe, a cessé d’exister début 1995 quand elle a été transformée en Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe. Ses anciens membres ne peuvent pas usurper soudain le souvenir de la CSCE pour se réunir sans la totalité des membres de l’OSCE. Le secrétariat permanent des cycles de négociation de l’Accord Général sur les Tarifs Douaniers et le Commerce (connu en anglais comme GATT) a cessé d’exister début 1995 quand l’Organisation Mondiale du Commerce a été créée par les signataires de l’accord. Ses anciens membres ne peuvent pas usurper soudain le souvenir du GATT pour se réunir sans la totalité des membres de l’OMC. Et le G7, ou Groupe des Sept, a cessé d’exister en 1994 quand il a été transformé en G7+1, devenu à son tour G8 en 1997. Ses anciens membres ne peuvent pas usurper soudain le souvenir du G7 pour se réunir sans la totalité des membres du G8.

Les règles de fonctionnement du G8 ne prévoient pas la possibilité d’en expulser un membre. C’est d’ailleurs pour cela que les six membres du G8 qui ont déclaré la guerre à la Russie début mars 2014, ainsi que le Japon sous leur influence, ont alors quitté le G8 (deux semaines avant le referendum d’autodétermination criméen) faute de pouvoir en exclure la Russie. Le sommet des 4 et 5 juin 2014 à Sotchi, convoqué lors du sommet des 17 et 18 juin 2013 à Lough Erne, a été marqué par l’absence de ces sept membres qui n’ont pas honoré l’invitation de la présidence de l’année. Ce sommet de 2014 à Sotchi a aussi été marqué par l’impossibilité de transmettre la présidence au pays qui devait succéder à la Russie, à savoir l’Allemagne, qui aurait alors fixé une date et un lieu pour le sommet de 2015. Aujourd’hui le seul moyen de relancer le G8 en sommeil depuis début 2014 serait de demander à la présidence, à savoir la Russie, de convoquer un nouveau sommet en remplacement de celui boycotté par ses ennemis déclarés. On peut relire les détails du complot ourdi par les Etats-Unis contre la présidence du G8 en mars 2014 sur http://stratediplo.blogspot.com/2015/08/fronde-au-sein-du-g8_28.html, ou dans la Dixème Arme.

http://stratediplo.blogspot.com/2019/08/rappel-sur-feu-le-g7.html

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.