« Renoncer à sa liberté, c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits de l’humanité même à ses devoirs »

Par Françis Guiraudou, le 16 septembre 2015

Pour Le Colonel 2.0

 

 

En Février 2015, DAESH promettait d’envoyer en Europe 500 000 migrants.

L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habillement dissimulées par le système et que la propagande multiculturelle veut faire apparaitre comme inévitable.

Les Européens, irresponsables ou manipulés :

Les vieux sont repus, ne pensant qu’à leur confort et retraite. Les jeunes, comme toute population 2.0 sont largement formatés et une grande partie ne songe d’ailleurs qu’à émigrer.

Les conquêtes se font avec des femmes et des enfants. ERDOGRAN ne disait-il pas : « le ventre des femmes musulmanes sont des
casernes pour les soldats de l’islam »

L’Europe a décidé de ne plus avoir de frontières alors pourquoi se priver de l’envahir. Aussi ne doutons pas que nous n’en sommes qu’au hors-d’œuvre.

D’une fiction, le « camps des Saints » est devenu une réalité, et même, nous pouvons dire que la réalité dépasse de loin la fiction.

De plus, la « gouvernance des juges » dicte aux Peuples Européens ce qu’ils doivent faire des traités et conventions, empêchant les dirigeants d’être maitre chez eux.

Certains, le cerveau mieux oxygéné, commencent à réfléchir et ne veulent pas que ce reproduise « la chute de empire romain ».

Merkel commence à serrer les fesses et ferme ses frontières. Et suivant la théorie des dominos, les pays en font de même les uns après les autres. Sauf, celles de la France qui restent très largement béantes.

Hollande, Valls et Cazeneuve refusent de fermer la porte afin d’appliquer le programme de remplacement de la population Européenne.

Il ne faut pas trier : sauf que, en septembre 2015 des visas sont refusés par le grand humaniste Cazeneuve.

A qui ?

Simplement à une chorale Chrétienne syrienne privée . Les 25 membres de cette chorale religieuse Gréco-Orthodoxe de Damas c’est vu refuser un visa pour la France et ne pourront donc se produire début novembre à Strasbourg dans le cadre de musique religieuse au motif que leurs dossiers n’ont pas été « jugés fiables » par l’ambassade de France à Beyrouth.

Parmi tous les artistes programmés (bouddhistes tibétains, chinois et indiens, moines hindouistes et musulmans soufi Tunisiens) ce sont les seuls qui se sont vus refuser leur visa.

VALLS pourquoi tu tousses !!! n’as-tu pas dis qu’il ne fallait pas trier en fonction de la religion ????

Pour le reste :

Recruter de «nouveaux Européens» est essentiel. Il s’agit d’imposer aux peuples Européens, une Europe multiculturelle que certains refusent.

Mais cela est essentiel pour qui ???

Pierre GATTAZ, le patron des patrons se lèche les babines et déclare que l’accueil de ces migrants est un impératif moral mais également une occasion économique à saisir.

Une immense manipulation médiatique c’est abattue sur la France.

En 2015 dans l’enseignement Français on commence déjà à supprimer les langues grecques et latines et on souhaite diminuer les cours en langue allemande

De GAULLE avait compris avant tout le monde que l’Union Européenne n’était qu’une arnaque.

La prophétie avait déjà été écrite dans les discours de richard COUHENDOVE-KALERGI en 1923 (Il peut être apparenté comme le fondateur de l’Union Européenne .

« Nous nous efforcerons d’obtenir dans le futur une Europe orientalisée par un métissage euro-asiatique négroïde. Cette future race métissée sera en apparence semblable à la race de l’ancienne Egypte.

Dans son livre “Praktischer Idealismus” :
Kalergi indique que les résidents des futurs “Etats-Unis d’Europe” ne seraient plus les peuples du Vieux Continent, mais une sorte de sous-hommes, issus du métissage. Il expose clairement que les peuples d’Europe doivent se mélanger avec les asiatiques et les races colorées, créant ainsi un troupeau multinational, sans qualités et facilement contrôlable par l’élite dominante.

Il proclame l’abolition du droit à l’autodétermination, l’élimination des nations grâce à l’utilisation de mouvements séparatistes et des migrations de masse ; pour que l’Europe puisse être contrôlée par une élite, il veut transformer le peuple en un mélange homogène de métis blancs, noirs et asiatiques.

Quelle donc est cette élite ?
Kalergi nous éclaire particulièrement sur ce point : L’homme du futur sera le produit de différentes races. Les races et classes
d’aujourd’hui disparaîtront progressivement par l’élimination des espaces, du temps et des préjugés.

La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence aux anciens égyptiens, remplacera la diversité des peuples et celle des individus.

Bien qu’aucun livre d’histoire ne mentionne Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. La croyance que les peuples européens devraient être mélangés avec les africains et les asiatiques, pour détruire l’ identité européenne et créer
une seule race métissée, est la base de toutes les politiques communautaires ayant pour but de défendre les minorités. Non pour des raisons humanitaires, mais à cause de directives édictées par ce régime impitoyable qui organise le plus grand génocide de l’Histoire.

Le prix européen Coudenhove-Kalergi est remis tous les deux ans aux européens qui ont excellé dans la promotion de ce plan génocidaire. Parmi ceux à qui a été remis ce prix on trouve Angela Merkel et Herman Van Ropuy.

L’incitation au génocide est aussi la base des demandes constantes de l’ONU, qui exige que soient accueillis des millions d’immigrants pour remédier à la faible natalité en Europe. Comme le dit un rapport publié en janvier 2000 dans “classement de population”, une revue de l’ONU à New York, sous le titre “Immigration de remplacement : une solution contre le déclin et le
vieillissement de la population”, “l’Europe aura besoin avant 2025 de 159 millions d’immigrés.”

On pourrait se demander comment ils peuvent être si précis dans leur estimation du nombre d’immigrés si ce n’était un plan prémédité.

Il est certain que le faible nombre de naissances pourrait être inversé grâce à des mesures appropriées pour soutenir les familles. Il est aussi très clair que l’apport de gènes étrangers ne protège pas le patrimoine génétique Européen mais que cela favorise sa disparition. Le but unique de ces mesures est de déformer totalement les peuples d’Europe, de les transformer en un groupe sans cohésion nationale, historique et culturelle.

En gros, les politiques du plan Kalergi étaient et sont toujours à la base des politiques officielles qui visent au génocide des peuples d’Europe, à travers une immigration de masse.

G. Brock Chisholm, ancien directeur de l’OMS, prouve qu’il a bien retenu les leçons de Kalergi quand il déclare :  “Ce que les gens doivent appliquer partout c’est une limitation du taux de natalité et une promotion des mariages mixtes (entre différentes races), dans le but de créer une seule race au monde, cette dernière pouvant être dirigée par une autorité centrale.” En regardant l’actualité de ces jours- ci, le plan Kalergi semble se réaliser parfaitement. L’Europe fait la fusion avec le Tiers Monde. Le fléau des mariages interraciaux engendre chaque année des milliers d’enfants métissés : “Les enfants de Kalergi”.

Sous la double pression de la désinformation et de la stupéfaction humanitaire, les Européens apprennent à renoncer à leur origine, à leur identité. Les serviteurs de la mondialisation essayent de convaincre que renier l’identité européenne est un acte humanitaire et de progrès, que le “racisme est mauvais”. Ils veulent faire des européens des consommateurs aveugles.

Il est urgent, aujourd’hui plus que jamais, de montrer les mensonges du système pour réveiller l’esprit révolutionnaire des Européens. Chacun doit voir cette vérité : l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Nous n’avons pas d’autre choix, l’alternative est un suicide national

Chacun de nous devrait reprendre à son compte les mots de ROUSSEAU dans le contrat social de 1762 : « Renoncer à sa liberté, c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits de l’humanité même à ses devoirs ».

Luttons pour notre liberté .

F. GUIRAUDOU

Illustration Le Colonel 2.0 : La Liberté guidant le peuple. Eugène Delacroix. 1830 (Wikipedia)

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris.

One thought to “« Renoncer à sa liberté, c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits de l’humanité même à ses devoirs »”

  1. Kalergi ou la doctrine franc-maçonne exposée (en clair !) aux yeux de tous, ni plus, ni moins que ce que contenait en germe la révolution française, sauf la connaissance du monde qui lui manquait encore. Kalergi, ou l’application stricte de ses principes par une Europe construite sous allégeance des States comme l’ instrument politique de ses Francs-maçons voulant dominer le monde. Un deuxième outil : l’euro qui nous asservit au dollar, et supprime toute indépendance financière des états. Un troisième outil: l’Otan, et le désordre nécessaire à sa survivance. Un quatrième outil: L’invasion africano-musulmane pour parachever la destruction de toute notre organisation sociale, centrée sur le christianisme comme le rempart de nos vertus civilisatrices, et permettre la gestion d’un troupeau (cheptel = capital) sans autre berger que l’Amérique, et sans autre chien que le dollar.
    On constatera cependant que les vieux, bien que repus (?), sont les seuls à sonner l’alarme (Si vieillesse pouvait!), et que les jeunes, réellement gavés, et ne manquant de rien, se sont laissés parquer dans une indifférence qui leur allait par des clôtures qu’ils ne distinguent même pas, tant ils sont occupés à brouter l’herbe qui s’y trouve enclose. Attendons donc que l’herbe vienne à manquer, et que ces brebis étrangères qui se sont infiltrées par les trous du grillage sciemment ouverts ne se révèlent être ces loups, régulateurs de la faune ainsi rassemblée.

Les commentaires sont clos.