Respect aux français qui acceptent le terrorisme!

Par Jean-Patrick Grumberg, journaliste israélien

Le 17 juillet, EuroCalifat


Ironique, certes! Mais tellement vrai… //RO

 


Le 15 novembre dernier, après l’attentat du Bataclan, le peuple français allumait des bougies, mais ne réclamait aucun compte à son gouvernement. Après l’attentat de Nice, le peuple français allume des bougies, et ne hurle pas sa rage : il a accepté, il s’est soumis au terrorisme et je respecte son choix.

Je songe au petit livre de Stéphane Hessel, Indignez-vous, qui s’était vendu à 3 millions d’exemplaires, avait été acclamé par une presse enthousiaste qui encourageait les Français à s’indigner, et je me demande pourquoi soudainement mes confrères, après le Bataclan, après les morts de Nice, alors qu’aucune indignation n’est plus légitime que la perte de la vie, appellent les Français à ne pas s’indigner contre la barbarie qui s’est abattue sur eux.

Ils ont recommencé avec l’attentat de Nice : les Français déposent des fleurs, allument des bougies, se recueillent, mais personne ne proteste, personne ne crie sa douleur et sa rage, personne ne s’indigne, personne ne réclame des comptes.

Oui, les Français ont choisi d’accepter le terrorisme, et je respecte leur choix.

Après les attentats de Charlie Hebdo et de l’épicerie cacher, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré à des étudiants, le 23 janvier 2015 : «Les jeunes Français doivent s’habituer à vivre durablement avec la menace d’attentats.»

Les Français ont décidé de s’habituer. Ils ne sont pas descendus dans la rue manifester leur refus. Ils n’ont pas demandé à leur gouvernement qu’il assume ses fonctions régaliennes et les mette à l’abri des attentats. Je respecte leur décision.

Je suis journaliste étranger, je ne vais pas faire comme mes confrères français.

Je respecte les Français : ils ont choisi librement et démocratiquement un président. Il à nommé une ministre de la justice, Christiane Taubira, qui laissait les jihadistes en liberté. Je respecte ce choix, il est d’une humanité que je n’ai pas : je pense plus aux victimes qu’au bien-être des terroristes.

Les Français ont choisi le pacifisme et le laxisme vis-à-vis des islamistes. Ils ont choisi la réinsertion des jihadistes qui rentrent du combat en Syrie. Ils ont choisi de ne pas nommer l’ennemi, mais au contraire d’insulter ceux qui dénoncent l’islam. Je respecte leur choix.

Ils ont décidé de laisser en liberté les musulmans radicaux fichés S pour ne pas les stigmatiser, tout en sachant que cela leur faisait courir un plus grand risque d’attentats terroristes. Je respecte cette décision.

Ils ont interdit aux citoyens de porter des armes (l’inverse aurait évité une grande partie des 89 morts du Bataclan, car des citoyens armés auraient éliminé les tueurs), et ils ont décidé de ne pas retirer leurs armes aux dealers de drogue des banlieues, mi-dealers mi-islamistes, de ne pas désarmer les salafistes pour ne pas paraître islamophobes. Je respecte ce choix politique.

J’ai le plus grand respect pour le courage du Premier ministre qui préfère exposer ses concitoyens à la mort pour ne pas froisser sa population musulmane.

Les 129 morts et les 350 blessés du 13 novembre, les 84 morts et 200 blessés du 14 juillet sont le prix à payer lorsqu’on décide d’avoir cette tolérance vis à vis des jihadistes français, des salafistes français, des Frères musulmans français, et de l’islam de France. Se sacrifier pour montrer l’amour et la tolérance envers la diversité est admirable et je le respecte.

J’ai le plus grand respect pour le courage du Premier ministre : il préfère exposer ses concitoyens à la mort pour ne pas froisser sa population musulmane, pour éviter d’emprisonner les radicaux. Il a le courage de le dire aux Français. Et les Français ont le courage de l’accepter.


Lire la suite sur https://eurocalifat.wordpress.com

 

 


 

5 réflexions au sujet de “Respect aux français qui acceptent le terrorisme!”

  1. par ce qu’ils sont des C……. molles peu patriotes, grandes gueules de l’inaction et de la contestation devant leurs TV sauf pour les matchs de foot et pour gueuler dans les tribunes torses nus à l’occasion d’une coupe d’Europe à domicile. on ne construit pas un pays ni ne garde ses valeurs de cette façon. parfois comme en 1789 il est nécessaire de descendre dans la rue la fourche à la main pour exprimer sa colère vis à vis des dirigeants manipulateurs sans foi ni loi.

  2. Un petit retour pour signaler un « truc » qui me turlupine depuis pas mal de temps déjà. Dès que nous prenons connaissance d’un attentat commis en France et dont les auteurs seraient des membres présumés de l’E.I, nous avons droit à entendre ou à lire qu’aussitôt ! mais alors aussitôt … que des équipes appelées Cellules Psychologiques, sont mises à la disposition des familles touchées. Pour le crash de l’avion de Monsieur de Margerie, là non bien sûr, ce n’était pas un meurtre mais un simple et « con » d’accident d’avion du à une défaillance humaine … fallait surtout pas régler le pétrole en Euros mais continuer de le régler en dollars ! sacrée C.I.A

    Bref, que peuvent bien dire les psychologues à des personnes effondrées comme celles qui ont attendu le retour d’un enfant, d’un époux, d’un frère, d’une soeur, d’une mère, d’un père, de toute une famille, présents dans l’avion parti de Ouagadougou et qui a oublié de se poser là où il était attendu ?

    Que peuvent-ils dire à ces familles endeuillées après le carnage de Nice ?

    Que les soldats de l’islam ne sont que des troubadours mal orientés dès leur plus jeune âge ?

    Peut-être bien qu’ils leur conseillent d’allumer des bougies, d’allumer des briquets ensemble pour une soirée apaisante avec « pas de haine, pas d’amalgame » allez donc savoir …en chantant : We are the world, we are the children, we are the ones who make a BETTER DAY ? So let’s start giving …

  3. Deux métiers d’avenir en France : fleuriste et fabriquant de bougies.
    Personnellement, je ne suis ni ceci ni cela ; je suis en colère !

  4. M Grumberg, merci de nous faire prendre conscience du gouffre dans lequel nous sommes. Comme votre vision de ce que les médiocres ont fait de notre FRANCE, est juste tant elle est affligeante. Quelle honte pour nous de nous faire prendre conscience que la FRANCE est perçue comme une souillon, salie par les traitements désastreux de nos gouvernants du moment.
    Qui plus est n’acceptent pas les critiques des petites gens!
    Et pour cause ce qui suit:
    L’ex ministre socialiste Delaunay sur son blog se lâche et écrit: « Le terrorisme est comme la peste, il révèle la vraie nature des hommes. Il y a les grands qui se taisent, et les petits qui polémiquent, critiquent, jugent et condamnent ».
    Je suppose que cette dame, se dresse une statue de grand-homme ! Madame mesurez vous la honte que vous vous affligez ?
    Et bien oui madame, en tant que petit, et comme votre « pseudo-mentor » nous traite : je suis un petit « sans dent » qui a été éduqué par un père résistant qui lui n’a pas été élevé dans la dignité de la Légion d’Honneur, parce que sa petite fille n’a pas couché avec lui. Alors oui je suis en droit de critiquer ce que vous et vos amis avaient et font de la France. Mais également vous condamner et vous juger d’incapables incompétents conscients de votre incommensurable médiocrité ! Avez-vous compris que les citoyens Français ne veulent plus que leur Nation soit confiée à des nullissimes de votre caste. Un simple constat: à chaque fois que vous les dirigeants socialistes essayez de « gouverner » la FRANCE, vous l’entraînez toujours un peu plus dans les abîmes de la chienlit.
    Arrêtez de donner des leçons aux petits, votre mépris n’a d’égale que votre suffisance et votre mauvaise foi à toujours reporter votre nullissime incompétence sur les autres.
    Notre bulletin de vote suffira-t-il à vous faire comprendre que vous devrez vous taire!
    Madame comme je vous plaint et comme vos nuits deviendront d’une tristesse affligeante, lorsque vous aurez admis ce que vous êtes et ce que vous représentez! RIEN !

  5. En fait, plus les actes de terrorismes se succèdent en la FRANCE, plus je me dis, sans avoir eu recours à un quelconque article de presse, que la majeure partie des Français méritent ce qu’ils sont en train de subir, directement ou indirectement.

    Vous avez raison, Monsieur Grumbert, après la décapitation de Mr. Cornara, après le bain de sang du Bataclan, et ces Vies volées un soir de 14 Juillet à Nice, nous assistons (ce midi encore à la télé de merde) à un genre de recueillement digne des hippies des années 60 ! Pas de Haine…aucune INDIGNATION ! du Peace and Love en direct ! avec des tites fleurs, des tites bougies, des tits dessins qui pleurent, qui saignent, des tits zozios qui demandent la PAIX….et qui au final subiront tous un classement vertical demain dans les bennes à ordures de la ville de Nice, tout comme leurs sanglots et ce souvenir horrible de cet attentat de plus de cent morts dont des ENFANTS !

    Moi çà me fout en l’air alors que ce ne sont pas MES ENFANTS ou PETITS ENFANTS qui ont été écrasés sauvagement par un seul barbare de l’islam, endoctriné dès son plus jeune âge, par son père en Tunisie, et non tout récemment comme se plaisent à le cracher les médias aux bottes du gouvernement en place.

    Comme le disait M. Hessel, l’ INDIGNATION est un DEVOIR !

    Oui Monsieur Hessel, c’est un Devoir ! mais pour être indigné aujourd’hui, encore faut-il savoir ce qu’est la dignité et l’Amour de sa Patrie lorsque celle-ci est en danger. De là-haut je vous imagine plus qu’indigné, aux côtés de tous ceux qui ont su donner leurs vies pour que la FRANCE reste LA FRANCE !!!

    De grâce, Envoyez-nous un Charles Martel !

    Merci Colonel. Merci Monsieur Grumberg.

Les commentaires sont fermés.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :