Rions un peu avec le lexique trans du Planning familial

Par Jany Leroy – Le 28 décembre 2021

« Horreur dans la chambre des nouveaux mariés. Le slip kangourou du mari était hanté. Le Planning familial revisite le genre du film d’épouvante. » Je vous souhaite une excellente année 2022. C’est mal parti je sais. Mais on y croit. //RO

L’Almanach Vermot, avec son lot de bonnes blagues et de calembours, a fait son temps. Aujourd’hui, le gai luron en quête d’humour peut consulter régulièrement le lexique trans du Planning familial. Ce petit manuel édité à l’attention des personnes ne parlant pas « trans » couramment est un joyau que l’animateur de soirée utilise pour relancer l’ambiance. Le convive du Nouvel An souhaite amuser la galerie ? La lecture d’un extrait de l’opuscule et la tablée rit à gorge déployée.

Quelques exemples pour un réveillon réussi :

« Dans la série des mots interdits. Mâle/Femelle. […] Comme on l’a vu plus haut, le sexe est un construit social. Un pénis est un pénis, pas un organe sexuel mâle. »
Merci le Planning familial d’attirer notre attention sur ces hommes qui se servent d’un pénis pour déboucher un lavabo et qui ont pour organe sexuel mâle une clé de douze. (Le réveillon démarre sur les chapeaux de roue.)

https://www.bvoltaire.fr/rions-un-peu-avec-le-lexique-trans-du-planning-familial

1 réflexion au sujet de « Rions un peu avec le lexique trans du Planning familial »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :