Service national o-bli-ga-toire : non, mais tu rigoles, Manu ?

Par Pierre Duriot

Le 28 juin 2018

Boulevard Voltaire

 

 

© Pierre Duriot

 

Il y en a qui se prêteront à cette obligation de bonne grâce mais, justement, ce sera ceux pour qui ce genre d’initiation à la citoyenneté ne serait pas nécessaire.

Étonnant, cette histoire de service militaire nouvelle formule. C’est pour un mois, mais fractionné. On pourra ne pas dormir sur place, éventuellement ; c’est surtout qu’on risque de ne pas avoir les structures appropriées. Il y aura des cours et des apprentissages, mais on n’a pas encore le personnel nécessaire. Bref, sous des annonces martiales, on se réserve la possibilité d’aménager, afin de ne pas froisser les susceptibilités, et des susceptibilités, il y en aura. Emmanuel, qui n’a pas d’enfant, va découvrir l’insupportable vérité : les enfants de 2018, très majoritairement, ça n’obéit pas, surtout pas à un adulte, ça ne supporte aucune contrainte et quand ça a décidé de ne pas faire quelque chose, il peut y avoir une guerre thermonucléaire, ça ne le fera pas. Pourquoi ? Parce que la seule contrainte susceptible de faire obéir est la contrainte physique et c’est interdit, ce que les gamins savent parfaitement et leurs parents aussi.

Lire la suite sur http://www.bvoltaire.fr

 

 

 

Régis Ollivier

Officier supérieur (er). Officier de l'Ordre National du Mérite. Diplômé EMSST - Ecole Militaire Paris. Diplômé Langues Orientales - INALCO Paris. Ex-DGSE.

4 thoughts to “Service national o-bli-ga-toire : non, mais tu rigoles, Manu ?”

  1. A ce que peut voir, ce phénomène de chez nous au Quebec,existe aussi en France.Se pourrait t’il que les unions libres et le manque de communication entre parents et enfants contribuent à ce dangereux phénomène du je m’ en « foutisse ».Comment ces enfants roi vont’ils éduquer leurs enfants?.

  2. A Steribox, nous sommes d’accord, la contrainte physique existe dans notre pays, mais à partir de la majorité seulement. En ce qui concerne les mineurs, sauf cas extrême, elle n’existe pas et dans le cadre de ce service militaire nouvelle formule, va s’appliquer le droit envers les mineurs puisque la masse de gens concernés le sera à 16 ans.

  3. La contrainte physique n’existerai plus selon vous ! , mais vivons-nous dans le meme pays ? Pas un jour ne passe sans que la police fasse usage de contrainte ou mieux allez dont faire un tour en psy et là vous découvrirez peut-être que la contrainte et encore belle et bien présente , mais est-ce pour autant si gênant ? non mais il y a des limites à ne pas franchir , mais vu que le pseudo service à la maxicon n’a rien en commun avec ce qu’il était il y a 20 ans , je ne vois pas ce qu’il va apporter aux jeunes car pour que ça est un impact il faudrait qu’il dure minimum 1 an comme ça l’était , en plus ça avait l’avantage de mettre du plomb dans la cervelles des plus écervelés , là ça va être quoi , un camps de vacances et dans le rôle des moniteurs des militaires , ouais comme vous dites ça va vite tourner cours . C’est toujours ceux qui n’ont pas eux d’enfants ou qui ne les ont pas élevées qui pretente pouvoir apprendre aux autres comment les éduqués , ceux dont maxicon n’a jamais du connaitre , l’éducation , lui qu’insultent copieusement les Français Maxicon pendez le haut et cour ….

  4. Voila bien une décision d’amateur, d’enfant gâté ignorant des choses de la vie imprégné d’études théorique renforcées par un passage à l’ENA.
    Ce Manu là est un doux rêveur qui ne sait pas que le grade de CHEF attribué via une élection un peu vérolée n’est pas suffisant pour être un meneur.
    Si Manu avait passé quelques mois en piaule de 30, s’être fait engueuler aux aurores par un adjudant chef de mauvaise humeur, appris a présenter son arme comme ses potiches de Garde Républicains qu’il aime tant et enfin respecté la fonction militaire non pas par des paroles lénifiantes mais par des gestes et des actions sincères, etc., il n’aurait pas eu cette idée saugrenue. En la matière, le socialiste Le Drian devrait lui donner conseils.
    Enfin, que croit ce jeune Président que 30 jours d’instruction civique feront des hommes et des femmes des CITOYENS ? En tout état de cause, voila encore de l’or jeté par les fenêtres car, Il est en bien connu que l’argent des autres n’est pas cher.
    PS : je parie qu’ils vont oublier d’installer les distributeurs de préservatifs : le mixage de gamins et gamines de 16-17 ans pourrait être explosif !!!

Les commentaires sont clos.