Sursaut Après Conflans et Nice, en finir avec les arrangements et lâchetés, et se remettre debout, par Natacha Polony.

« Après trente ans de petits arrangements et d’incommensurables lâchetés, la France n’a pas besoin de roulements de tambour mais d’actions de court, …

Sursaut Après Conflans et Nice, en finir avec les arrangements et lâchetés, et se remettre debout, par Natacha Polony.

1 réflexion au sujet de « Sursaut Après Conflans et Nice, en finir avec les arrangements et lâchetés, et se remettre debout, par Natacha Polony. »

  1. « Sur le banc des accusés je cite cinq tribunaux: le Conseil d’Etat, la Cour de cassation, le Conseil constitutionnel, la Cour de justice de l’Union Européenne et la Cour européenne des droits de l’homme. » (Pierre-Marie Sève dans l’article de Valeurs Actuelles du 5 novembre intitulé « Nos juges se moquent de votre vote »)
    Nous voilà ligotés à mort. Il est donc dérisoire de croire Darmanin et ses rodomontades qui n’auront aucun effet tangible. Comme le dit Zemmour, « il faut ignorer les Cours européennes car que feront-elles? Envoyer des chars? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :