Affaire Benalla: le procureur de Paris contre la liberté de la presse (bis)

Je suis tenté de dire « décidément , ils osent tout… ». Rien ne les arrête, pas même le droit de la presse. Oui! ILS osent tout. //RO

Quatre journalistes de Mediapart, dont son directeur de publication, ont été convoqués, lundi 14 octobre, par la police judiciaire à la demande du parquet de Paris pour être interrogés en enquête préliminaire sur l’un de nos articles de l’affaire Benalla. Contestant une procédure qui contrevient à l’esprit de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, ils ont fait valoir leur droit au silence.

Décidément le procureur de la République de Paris est fâché avec le droit de la presse. Il l’avait déjà montré, le 4 février dernier, en tentant une perquisition dans les locaux de Mediapart, pour laquelle il avait requis la brigade criminelle, menaçant ainsi la liberté d’informer et le secret des sources dont elle est indissociable. Voici qu’il récidive en donnant instruction à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d’auditionner quatre journalistes de Mediapart, dont son directeur de publication.

Lire la suite

L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla

Ariane Chemin est convoquée par la DGSI pour ses articles. Nous maintenons évidemment nos informations.

Affaire Benalla : vol au dessus d’un nid de coucou

Par Régis Ollivier Le 19 septembre 2018 Le Colonel 3.0   © Régis Ollivier     #AffaireBenalla : point n’est besoin de visionner l’intégralité de l’audition de Monsieur Benalla pour en tirer mes premières impressions. Ce que j’ai vu et entendu, le temps assez court que j’ai assisté à cette audition a suffi à me … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :