Esclavage : « La complicité de monarques africains est une donnée objective », selon l’anthropologue sénégalais Tidiane N’Diaye.

Document d’archives montrant une capture d’esclaves. • ©DR abolition de l’esclavage du 10 mai Source : https://la1ere.francetvinfo.fr/ Les traites et… Esclavage : « La complicité de monarques africains est une donnée objective », selon l’anthropologue sénégalais Tidiane N’Diaye.

Le gouvernement français veut inciter les maires à donner aux rues des noms de soldats africains

Par Pierre Lepidi – Publié le 30 juin 2020 – Le Monde

Pour être tout à fait franc, ce n’est pas ainsi que je voyais la chose. Disons que je serais plus enclin que l’on donne à des rues françaises le nom de soldats français ou servant à titre étranger morts pour la France. Mais bon. Ainsi soit-il. C’est vrai que vouloir donner le nom du Colonel Arnaud Beltrame à des rues, places ou établissements français avait déjà suscité de bien honteuses polémiques alors n’en rajoutons pas. Repentance oblige. //RO

« La France a une part d’Afrique en elle. Notre gratitude doit être impérissable. Je lance un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre par le nom de nos rues et de nos places la mémoire des combattants africains », avait annoncé Emmanuel Macron, le 15 août 2019 à Saint-Raphaël (Var), lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement de Provence.

Trois jours après le second tour des élections municipales, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées, doit remettre à un groupe de parlementaires, mercredi 1er juillet, un livret intitulé Aux combattants d’Afrique, la patrie reconnaissante. Cet ouvrage de 210 pages publié par le ministère des armées, que Le Monde Afrique s’est procuré, a pour but d’inciter les maires à rebaptiser des rues, des places ou des jardins publics du nom de combattants africains morts pour la France au cours de la seconde guerre mondiale.

Lire la suite

Covid-19 en Afrique : la France met 1,2 milliard d’euros sur la table

Par Le Point Afrique (avec AFP) – Publié le 09/04/2020 à 07:53 

Ça circule depuis hier mais c’était tellement gros que j’ai cru à un très mauvais « fake news ». Et bien non! On va le faire. On peut le faire. Et nous ? bin on peut crever la gueule ouverte ou faire nos propres masques dans des vieux slips ou des vieux soutiffes.

VIDÉO. C’est le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian qui en a fait l’annonce ce mercredi 8 avril. L’Union européenne a aussi pris des mesures fortes.

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :