Comment une start-up financée par la CIA s’est imposée au cœur des services de renseignement français

Par Benoît Collombat Le 22 septembre 2018 RADIO FRANCE / FRANCE INFO     « L’entreprise a été financée en partie par le fonds In-Q-Tel, lié au service de renseignements américain. « C’est la CIA qui a financé le développement de leur projet, dans toutes ses facettes, explique l’ancien directeur du renseignement à la DGSE Alain Juillet. » […]

Lire la suite

Syrie, Ukraine: l’ex-chef du renseignement français vide son sac

Par Sputnik, le 07 mai 2016 Le titre de cet article repris par Sputnik, volontairement provocateur, m’inspire un premier commentaire : si tous les hauts responsables sécuritaires du pays « vident leur sac », passez-moi l’expression,  on n’est pas dans la merde !  Ceci dit, cet article illustre surtout le fossé qui existe entre les services secrets français et […]

Lire la suite

Réflexions suite à l’article de Christian Harbulot « Daech et la mutation de la guerre » : des pistes à exploiter qui soulignent une absence de stratégie.

Par David Hornus, le 10 juin 2015 Corpguard Une longue réflexion rondement menée que je publie ici avec l’aimable autorisation de l’auteur que je remercie vivement. David HORNUS est le Directeur de CORPGUARD, diplômé de l’Ecole de Guerre Economique (1999 – Promo 2), Fondateur du site infoguerre.com //RO     Dans un récent et long article publié sur différents […]

Lire la suite

«Le renseignement français va devoir réapprendre certaines choses», selon Alain Juillet

Par Vincent Lamigeon, grand reporter à Challenges Le 19 janvier 2015 Blog Supersonique – Challenges       A 72 ans, Alain Juillet a tout connu. Les services de renseignement, comme commando parachutiste à la SDECE, l’ancêtre de la DGSE, puis comme directeur du renseignement de la DGSE. Les groupes industriels, comme Pernod Ricard ou […]

Lire la suite

Espionnage : il n’y a pas que la NSA qui intercepte des communications

La DGSE française intercepte également des communications à l’étranger, mais bien moins que les États-Unis. Une règle : ne pas se faire prendre. Tout comme la NSA américaine et les agences de renseignements des grands pays, la DGSE française intercepte des communications à l’étranger mais dans un volume bien moindre que la NSA, estiment des […]

Lire la suite