L’Étranger *

  … Oui, nous les étrangers, soldats qu’on dit perdus Dont le sang anonyme est troisième couleur Du drapeau de la France, linceul de nos douleurs Restons des orgueilleux sur les chemins ardus. Joseph Lafort (Nous Légionnaires 1978, in Légion notre mère 2000) Récemment d’aucuns  ont pu s’émouvoir du fait que l’on puisse critiquer, voire contester, … Lire la suite

L’armée pétrifiée (face à son passé)

La Voie de l’Epée le 24 octobre 2013 par Michel Goya Regardons cette affiche, elle est aussi parlante qu’un patient sur un divan de psychanalyste.   L’intention d’ancrer les vocations militaires dans un long passé, d’honorer l’engagement de nos anciens et d’inscrire nos pas dans leur exemple est évidemment tout à fait louable. Plus étonnant … Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :