Armement, logistique, cyberdéfense… Ce que la guerre en Ukraine nous apprend sur l’armée française

Miren Garaicoechea – franceinfo – France Télévisions – Publié le 24/05/2022 06:58

« La France doit se préparer à tous les scénarios. » La France n’est donc pas prête. Comment en est-on arrivé là ? Cette analyse ne le dit pas. Une chose est certaine : fournir des milliards d’armements à l’Ukraine c’est entretenir la guerre. Pas rechercher la paix. //RO

A 1 300 km de l’Hexagone, les combats font rage. L’attaque russe contre l’Ukraine, lancée en février, a provoqué un électrochoc au sein de l’Otan. Depuis trois mois, les alliés occidentaux de Volodymyr Zelensky, dont la France, fournissent armes et équipements en nombre à Kiev. Aucun n’envoie cependant de troupes sur le terrain, de peur que le conflit ne devienne frontal avec Vladimir Poutine.

>> Guerre en Ukraine : suivez la situation en direct

Si la France entrait directement dans une guerre « à haute intensité », elle pourrait compter sur le soutien de ses alliés militaires et, en dernier recours, sur la dissuasion nucléaire. Sans être « la plus probable », cette hypothèse extrême « ne peut plus être exclue », prévenait un rapport de l’Assemblée nationale sur la préparation à la haute intensité publié une semaine avant l’invasion russe de Ukraine. La France doit se préparer à tous les scénarios. C’est ce que s’accordent à dire les experts interrogés par franceinfo. Ces spécialistes de la défense ont décortiqué ce que le conflit en Ukraine nous apprend de nos armées.

Lire la suite

Sondage : Un encadrement militaire pour réinsérer les mineurs délinquants, une bonne idée ?

Ce n’est pas le rôle de l’armée et j’y suis vivement opposé. //RO

L’idée d’encadrer militairement les jeunes délinquants refait surface, comme nous l’expliquait ici même Iris Bridier. Sur ce sujet, les avis sont partagés. Du reste, est-ce le rôle de l’armée ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Lire la suite

Quelle armée française pour demain ?

L’Europe serait aujourd’hui « cernée » par « la militarisation sans complexe du monde » (1) avec des « adversaires qui nous testent de plus en plus durement sans craindre d’aller à l’incident ». De plus en plus d’observateurs parlent d’ailleurs d’un retour potentiel des combats de haute intensité dans les années à venir. La France est-elle aujourd’hui prête et armée pour faire face à cela ?

Lire la suite

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :