Des voix s’élèvent pour l’extension de la mention « Mort pour le service de la Nation »

Le chef d’état-major des Armées, le général François Lecointre, a rencontré le 5 mars dernier les proches de 16 militaires décédés en mission ou à l’entraînement, pour la plupart de façon accidentelle, sans que la mention « Mort pour le service de la Nation » ne leur ait été décernée.

Lire la suite